Le budget du Bureau Malien du Droit d’Auteur (BUMDA) en hausse De 641.859.731 F CFA il passe à 1.547.642.731 F CFA grâce au paiement des redevances d’Orange

Les administrateurs du Bureau Malien du Droit d’Auteur (BUMDA), se sont réunis, hier lundi 29 juillet, pour les travaux de la 37è session du Conseil d’administration de cette structure. C’était sous la présidence de la ministre de la Culture, Mme NDiaye Ramatoulaye Diallo, Présidente du Conseil d’Administration, ayant à ses côtés la Directrice générale du BUMDA, Mme Diallo Aïda Koné. Cette session a été consacrée à l’examen du bilan de l’exercice écoulé,  à l’adoption du programme d’activités à mi-parcours 2019, du budget rectificatif et des états de répartition des droits d’auteurs aux artistes.

 

Le 14 février dernier, le Conseil s’était réuni pour examiner et adopter le projet de budget 2019. Les prévisions de 2019, en recettes, estimées à 641.859.731 F CFA ayant été largement dépassées, en raison du paiement des redevances d’Orange de 905.783.000 F CFA, il est apparu nécessaire de procéder à une révision budgétaire pour prendre en charge des dépenses qui n’avaient pas pu l’être en raison de l’insuffisance de fonds.

La présente session a été essentiellement consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de budget rectificatif 2019 et du rapport d’activité à mi-parcours du BUMDA.

Le projet de budget rectificatif soumis à l’approbation des administrateurs est équilibré en dépenses et en recettes à la somme de 1.547.642.731 F CFA. Il prend en compte les besoins du budget prévisionnel précédent et les besoins nouveaux afin de conformer les prévisions aux nouvelles recettes encaissées.

Lors de la session, la ministre Mme NDiaye Ramatoulaye Diallo a évoqué le cas de la redevance payée par la société Orange-Mali, le 28 mars 2019. Ce paiement, dira-t-elle, a entrainé un bond exponentiel de recettes du BUMDA, dépassant du coup les prévisions budgétaires de l’année 2019.

En sa qualité de la Présidente du Conseil d’administration, elle a  adressé aux noms de tous les administrateurs les vives félicitations à la Direction générale et à l’ensemble du personnel du BUMDA pour leur engagement, leur mobilisation et leur abnégation pour faire de cette gageure une réalité.

« L’on se rappelle que le BUMDA, dans un discours récent, promettait de se lancer dans un vaste chantier d’innovation. Nous pouvons d’ores et déjà affirmer que le pari est tenu et nous encourageons le BUMDA à garder ce cap afin que sonne l’aubade pour un droit d’auteur nouveau, signe de prospérité et de bien-être social« , a souhaité Mme NDiaye Ramatoulaye Diallo.

Bandiougou DIABATE

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur