Inventaire du patrimoine archéologique du Mali Consolider et approfondir les acquis des enquêteurs pour une bonne réalisation des travaux de terrain prévus début février 2019

La première phase de l’atelier sur l’inventaire du patrimoine archéologique du Mali a débuté lundi, au Musée national de Bamako, sous la présidence du Chef de Cabinet du ministre de la Culture, Almamy Koureïssy. C’était en présence de l’ambassadeur des Etats Unis au Mali, Dennis B. Hankins et du représentant du bureau de l’Unesco à Bamako, Edmond Moukala.

 

Une quarantaine de participants prennent part à cette formation sur l’inventaire du patrimoine culturel dans les 4 régions du sud (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou) et le district de Bamako.

Cette formation se déroule dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale en matière de protection et de promotion du patrimoine archéologique. A cet égard, le ministère de la Culture, à travers la Direction Nationale du Patrimoine Culturel (DNPC), a reçu, en août 2019, un financement du Fonds de l’Ambassade des Etats Unis au Mali pour la préservation de la Culture (AFCP) afin de réaliser le projet d’inventaire du patrimoine archéologique au Mali, Phase I. Cette première phase du projet concerne l’inventaire du patrimoine archéologique des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et le District de Bamako pour un coût total de 116 100 dollars US ( environ 68 millions 150 000 FCFA).

La durée de la première phase du projet est d’un an. Elle sera réalisée par la Direction Nationale du Patrimoine Culturel, ses services déconcentrés et rattachés (Missions Culturelles et Directions Régionales de la Culture), en collaboration avec l’Institut des Sciences Humaines, le Musée National du Mali et le Département Histoire-Archéologie de l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako. Il est important de rappeler que la cérémonie de lancement, de ce projet d’inventaire du patrimoine archéologique au Mali, Phase I, s’est tenue le 5 septembre 2019, au Musée National du Mali, sous la présidence du ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, en présence de l’Ambassadeur des Etats -Unis d’Amérique au Mali et de plusieurs autres invités.

Cette formation permettra de consolider les acquis des enquêteurs, d’approfondir leurs connaissances pour une bonne réalisation des travaux de terrain prévus début février 2019 pour une durée d’un mois.

Signalons que le Projet  » Inventaire du patrimoine archéologique au Mali, Phase I  » s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord entre le Gouvernement de la République du Mali et le Gouvernement des États-Unis d’Amérique sur les restrictions à l’importation de matériel archéologique de la vallée du Niger et des Falaises de Bandiagara.

Initié dans le cadre de la Convention de 1970, concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l’importation, l’exportation et le transfert de propriétés illicites des biens culturels ratifiée par le Mali et les États-Unis d’Amérique, cet Accord a été établi en 1993 et renouvelé pour la sixième fois, le 19 septembre 2017, pour une période de 5 ans (2017 – 2022).

Bandjougou DIABATE

Source : l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur