Comédie ”one man sohow” : Oualas régale le public malien

L’humoriste maroco-ivorien, Oualas, de son vrai nom Lazrak Tahar, était à l’Institut Français du Mali le vendredi dernier pour un spectrale One man show intitulé “Dans la tête de Oualas”. Un spectacle qui a tenu toutes ses promesses.

Après son passage en janvier dernier dans la capitale malienne avec son spectacle ambulant “Afrique du rire”, Oualas était à Bamako le vendredi 26 octobre avec un nouveau concept “Dans la tête de Oualas” dans le cadre d’une tournée mondiale. Un spectacle grand public qui a tenu toutes ses promesses dans une salle de l’Institut Français plein à craquer. Massivement sorti, le public malien composé d’un grand nombre de marocains installés à Bamako a vécu une soirée de drôlerie sans égale.

Le spectacle a enregistré la présence très remarquée de grandes personnalités, notamment l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Hassan Naciri et le ministre malien des Affaires religieuses et du culte, Thierno Hass Diallo.

Pendant deux heures de temps, Oualas a gratifié le public malien d’un humour subjuguant, s’inspirant du quotidien de l’homme africain. Considéré comme l’un des meilleurs humoristes d’Afrique francophone, Oualas est né au Maroc et grandi en Côte d’Ivoire. Il est doté de qualités innées et joue avec élégance son rôle. Durant sa prestation, l’humoriste s’est inspiré de plusieurs histoires réelles de l’Afrique dont la guerre qu’a connu le pays d’Houphouët Boigny, l’acceptation de l’autre et du vivre ensemble.

Très doué, il a emporté le public dans un voyage continental à travers son spectacle humoristique et son show hilarants, imaginatifs en tournant en dérision des situations sociales puisées dans le vécu du citoyen africain, ses engouements, sa joie de vivre, sa spontanéité, voire ses petites naïvetés. Il a également abordé les enjeux contemporains de la société africaine, avec une bonne dose d’humour et beaucoup d’imagination.  Ce spectacle a été un véritable moment de convivialité, d’ambiance festive et de gaieté.

A noter qu’auparavant, le groupe malien de slameuses, Maralinké, a émerveillé le public à travers la déclamation de textes émouvants évoquant des thèmes comme la crise du nord du Mali ainsi que le mariage forcé qui engendre de nombreuses conséquences dans la vie des victimes.

Après son spectacle, Oualas a quitté Bamako la même soirée pour Rabat au Maroc suivant l’itinéraire de sa tournée mondiale dans lequel Bruxelles et à Paris étaient au programme. 

                                                          

Youssouf KONE 

Source: Aujourd’hui Mali

Suivez-nous sur Facebook sur