Cinéma : Bamako news : Et de 4 sur la chaine nationale !

Après le franc succès de ses trois (3) premières saisons, la célèbre série télévisée du jeune réalisateur Malien Fousseyni Maïga, “Bamako news”, revient avec sa 4e saison sur la chaine nationale.

Le diaporama cinématographique malien est en pleine mutation et n’a pas grand-chose à envier aux cadors du 7e art. Cela grâce à la nouvelle génération de cinéastes chez qui le talent et l’amour de cet art se côtoient. Fousseyni Maïga fait partie de ceux qui portent aujourd’hui le cinéma malien. Les dernières réalisations du jeune réalisateur dont le long métrage “Le  Voile secret” en sélection officielle au York Cinematography Awards (Nyca) en sont une parfaite illustration.

Ainsi, à la suite de la 3e saison ayant glané plus de 3 millions de téléspectateurs, Bamako News fait son retour avec la 4e saison sur l’Ortm. A cheval sur l’actualité malienne, cette série est le reflet de notre société actuelle. L’immigration, la déperdition sociale, la sécurité et les violences conjugales sont quatre grandes thématiques mises en avant dans cette 4e saison.

 

En effet, à partir de ces grands sujets, sont touchées les questions relatives au chômage, à la famille, au civisme, au patriotisme, à la corruption, à l’éducation, à la santé et à la démocratie.

La trame tourne autour de l’histoire de Mariam, une femme victime de violences conjugales, qui décide d’immigrer. Elle rencontrera sur son chemin Madou Wolo, une figure emblématique du cinéma malien, qui interprète le rôle d’un ancien immigré, devenu passeur et trafiquant de drogue. Il sera mis hors d’état de nuire, suite à une minutieuse enquête des forces de sécurité, permettant de démanteler son réseau et de déjouer une attaque terroriste à Bamako.

Bamako News est une série d’information et d’éducation à la citoyenneté réalisé avec un concept inédit et orienté vers le public local. Elle s’inspire du Grin malien et aborde, dans un style à la fois ludique, humoristique et pédagogique, les questions de société. Le concept repose sur des personnages qui incarnent chacun une couche bien déterminée de la société.

L’option stratégique du programme repose sur : l’humour, pour capter l’attention du public et faciliter la digestion des messages et sur la sensibilisation pour impulser une dynamique de changement de mentalité et/ou de comportement. Pour atteindre le maximum de Maliens, la saison 4 a fait le choix de mettre l’accent sur la langue nationale Bambara pour près de 85% de son texte dialogué.

Aussi, à l’inverse de trois (3) précédentes saisons qui étaient dans l’esprit d’un microprogramme de sensibilisation, “cette 4e saison change radicalement de paradigme, même si la sensibilisation et la citoyenneté restent de mise” nous explique le producteur exécutif de Bamako News Yacouba Kébé qui ajoute que “la dernière innovation c’est que cette série était exclusivement produite par le Groupe Arc-en-ciel mais sur cette saison 4, un contrat de co-production nous lie à l’Ortm et au Cncm. Ce qui change le modèle économique”.

Qui es-tu Fousseyni Maïga ?

Fousseyni Maïga est un journaliste malien qui, depuis quelques années, fait ses armes dans la réalisation. Son expertise dans le domaine cinématographique s’est renforcée récemment, avec la réalisation de son premier long métrage intitulé “Le voile secret”.  A travers son prochain long métrage “Si Seulement” et sa prochaine série “Le Troisième œil”, dont les sorties sont prévues pour le premier trimestre 2021, Fousseyni Maïga entend proposer une nouvelle offre cinématographique. Il œuvre en faveur du développement de contenus locaux, inspirés des réalités et orientés vers les défis de développement du Mali.

Fousseyni Maïga est détenteur d’un Diplôme d’études approfondies (DEA) en Droit des Affaires, d’un Master en Journalisme-Communication et d’un Certificat d’accomplissement en Médias numériques obtenu à l’Icfj de Washington.  Il vient également de boucler une formation en Réalisation avec l’école de cinéma du Québec.

En plus de la série Bamako News, Fousseyni Maïga est également promoteur du groupe de médias et de production audiovisuelle Arc en Ciel, directeur de publication d’une dizaine de journaux/revues et auteur de deux ouvrages. Journaliste et Réalisateur à l’Office de radio et télévision du Mali (Ortm), il a réalisé une centaine de magazines, spots et documentaires.

                             Youssouf KONE

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur