Cour d’Assises de Bamako : Les audiences se poursuivent et les peines tombent

Inculpés d’assassinats, de meurtres volontaires, d’association de malfaiteurs, de détention illégale d’armes à feu …, les prévenus

Zoua Joel, Bunda Toulou Robert alias Toulouse et Mayo Bion Samuel écopent chacun 5 ans de prison ferme. À son tour, Akamanda M’Baky Georges est condamné à et 3 ans de prison plus 100.000FCFA à payer…

La Cour d’Assises, en son audience du 5 décembre a pu faire la lumière sur cette affaire de taille avec comme accusés Zoua Joel, Bunda Toulou Robert alias Toulouse, Mayo Bion Samuel écopent chacun 5 ans de prison et 3 ans pour Akamanda M’Baky George. Tous sont de nationalité camerounaise.

Selon les faits relatés dans l’arrêt de non-lieu partiel, de mise en accusation et de renvoi devant la  présente Cour d’Assises, le 21 novembre 2014, des inconnus ouvrirent le feu sur Jérôme Tison, Ressortissant français à Bamako devant son domicile, sis à Hamdallaye ACI 2000. Grièvement blessé, le Français succomba quelques instants après. Le Commissariat de police du 14eArrondissement de Bamako ouvrit une enquête au cours de laquelle Alpha Oumar Baldé, le gardien de jour au domicile de Jérôme Tison, fut  interpellé et placé sous mandat de dépôt par le Juge d’instruction du Tribunal de Grande Instance de la Commune IV du District de Bamako. Toute la chaine policière est mise en branle en vue de retrouver  les auteurs de cet acte criminel et barbare. À l’issue des investigations rondement menées par la Police, Zoua Joel, Bounda Toulouse et Mayo Bion Samuel alias Ismaël, tous de la nationalité camerounaise, ont été appréhendés.  En fait, ce sont des  bandits de grand chemin qui s’adonnèrent à des actes de  braquages et de vol à main armée à travers la ville de Bamako. Ces actes étaient commis à l’aide d’un pistolet de fabrication artisanale que Moussa Samaké avait cherché à la demande d’Akamanda M’Baky Georges … Ils travaillaient dans le domaine des transports qui les conduisaient à la frontière guinéenne où les attaques sont fréquentes contre les véhicules de transport. Après les braquages successifs de l’agence Western-Union, sise à Kalaban-Coura, et le Guichet  de l’Agence Money Gram a Baco-Djicoroni d’où ils emportèrent d’importantes sommes d’argent et des téléphones portables, Zoua Bunda Toulouse et Mayo Bion Samuel braquèrent un chauffeur de taxi dans la zone de Sotuba. Lors de cette opération, Zoua Joel fut interpellé et conduit au Commissariat de police du 12eArrondissement de Bamako. Les autres ayant réussi à prendre la poudre d’escampette, la Police effectua une perquisition à leurs domiciles à Sotuba où elle interpella Musa Tina et Emelie Pélagie Nsoga. Ceux-ci ont été inculpés et placés sous  mandat de dépôt par le Juge d’instruction du Tribunal de la Grande Instance de la Commune V. Ensuite, le Commissariat de  Police du 15eArrondissement a mis le grappin  sur les fugitifs qui étaient réfugiés à Baco-Djicoroni Golf. Ainsi,  la BR du 15 Arrondissement a  interpellé Moussa Samaké, Daniel et Amidi Dougon qui furent ensuite conduits au Tribunal de Grande Instance de la Commune V. Ces différentes interpellations qui n’étaient pas fortuites pour les enquêteurs, ils firent un parallèle entre celles-ci et le meurtre de Jérôme Tison et par souci d’une bonne enquête, les deux autres juridictions furent  dessaisies au profit de celle de la Commune V du. À la barre, les accusés ont reconnu les faits reprochés à eux. C’est ainsi que le verdict suivant a été prononcé : Zoua Joel, Bunda Toulou Robert alias Toulouse, Mayo Bion Samuel écopent respectivement 5 ans de prison ferme et Akamanda M’Baky Georges 3 ans avec 100 000FCFA plus 215.000FCFA comme dommage et intérêt à l’épouse du taximan.

Mohamed BELLEM

LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook sur