Coup de filet magistral du Commissariat du 14ème Arrondissement Deux malfrats alpagués pour braquage et enlèvement de taxi à Hamdallaye ACI 2 000

Dans la nuit du mardi 19 dernier, aux environs de 21 heures, les éléments du Commissaire Divisionnaire Kadiatou dite Kadi Tounkara ont interpellé Cheick Oumar Diabaté à l’ACI 2.000. Il était recherché pour multiple braquages, en complicité avec Issoufou Soumano, domicilié à Sébénicoro.

 

Selon nos informations, Cheick Oumar Diabaté et Issoufou Soumano se faisaient passer pour des clients. Leur mode d’opération consistait à emprunter les taxis au niveau du night Club Ibiza pour l’ACI 2 000. Une fois sur place, l’un des braqueurs éteignait le moteur du  taxi et l’autre, avec un vrai-faux pistolet, dépossédait le chauffeur de la recette du jour et d’autres biens. Les autres clients à bord du véhicule payaient également les frais de transport.

Après leur forfait, ils emportaient le taxi puis l’utilisait pour chercher des clients. Ils ont ainsi réussi à se faire passer, souvent, pour les vrais propriétaires de la voiture.

A la suite de plusieurs dénonciations des victimes,  le Commissariat du 14è Arrondissement, dirigé par le Commissaire Divisionnaire, Kadiatou dite Kadi Tounkara, a pris l’affaire à bras le corps  en vue de débusquer les auteurs. C’est ainsi que le chef de la Brigade de recherche, le Capitaine Moïse Baya et son adjoint Lieutenant Kébé ont activé leurs réseaux. Ce qui a fini par porter fruit, avec l’interpellation, dans la nuit du mardi dernier, de l’un des présumés auteurs, Cheick Oumar Diabaté, à l’ACI 2 000. Après son arrestation par les limiers, il a dénoncé son coéquipier Issoufou Soumano, qui a été alpagué à son tour à Sébénicoro, où il était domicilié.

La perquisition de leurs différents domiciles permettra à la police de saisir de nombreux titres fonciers, des couteaux, un sac militaire, des clés de Mercédès et deux taxis volés.

Les deux bandits sont encore détenus au niveau du Commissariat du 14è Arrondissement pour la suite des enquêtes avant d’être présentés au procureur près du tribunal de la Commune IV.

B D

Source: L’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur