Coordination SYNEB du district de Bamako : Le nouveau bureau recense les problèmes de ses militants

La rentrée syndicale de la coordination régionale du Syndicat national de l’éducation de base (Syneb) du District de Bamako a eu lieu hier dans la cour du groupe scolaire Mamadou Konaté. Cette rencontre a permis au nouveau bureau d’informer les militants de base et de  recenser leurs préoccupations pour mieux élaborer un cahier des charges à défendre dans les mois à venir.

Cette assemblée d’information s’est déroulée en présence de Seydou Coulibaly, secrétaire général de la coordination, Amadou Coulibaly, secrétaire aux revendications de la coordination et secrétaire général national du Syneb. Plusieurs militants ont également fait le déplacement.

Le nouveau bureau de 33 membres de la coordination du Syneb du District de Bamako, présidé par Seydou Coulibaly, a été présenté aux militants. Le poste de secrétaire aux revendications est occupé par l’inoxydable Amadou Coulibaly qui est également secrétaire général national du Syneb. Dami Théra est désigné secrétaire administratif et Assétou Traoré occupe le poste de trésorier. Ce bureau s’attèlera dans les 3 prochaines années à améliorer les conditions de travail des enseignants du District de Bamako.

Durant la rencontre, le secrétaire général de la coordination a donné plusieurs informations aux militants, notamment la situation des différents rappels des arriérés. Selon lui, ces rappels pour la plupart ne seront pas disponibles courant l’année 2018, à cause de la situation financière du pays.

Concernant les préoccupations des enseignants, les intervenants ont tour à tour demandé des mesures d’accompagnement du statut particulier obtenu récemment, la cité des enseignants et les difficultés pour les enseignants d’avoir des congés de formation…

Le secrétaire général national du Syneb a rassuré les militants qu’aucun sacrifice ne sera de trop pour les syndicalistes afin d’améliorer leurs conditions de vie et de travail. Il a en outre noté que les différentes préoccupations seront prises en compte dans le cahier des charges des revendications.

Le Syndicat national de l’éducation de base (Syneb) est membre du collectif  des syndicats signataires du 15 octobre 2016. Un collectif qui a obtenu le statut particulier du personnel enseignant à la suite d’une lutte héroïque.

Wassolo

Le Débat

Suivez-nous sur Facebook sur