Collectif des femmes du Centre national de promotion du volontariat : AU CHEVET DES FISTULEUSES DU POINT G

Dans le sillage de la Journée panafricaine des femmes, le Collectif des femmes du Centre national de promotion du volontariat (CF/CNPV), en collaboration avec la direction du CNPV, a remis, mercredi dernier, un don aux femmes fistuleuses du Centre hospitalo-universitaire (CHU) du Point G. Il s’agissait de compatir à la souffrance de ces femmes sur lesquelles le sort continue de s’acharner.

La cérémonie était présidée par le directeur du CNPV, Cheick Oumar Coulibaly, en présence de la présidente du Collectif des femmes du CNPV, Mme Cissé Woury Diall, et de nombreux invités.

Pour la deuxième fois, les femmes du CNPV qui ont la main sur le cœur se rendent au chevet des fistuleuses pour apporter compassion et solidarité. Les âmes généreuses ont apporté: savons et autres détergents, couches, pagnes du 31 juillet à l’effigie de la Journée panafricaine des femmes célébrée avant-hier. Ce lot a coûté un peu plus d’un million de Fcfa.
Awa Koné, porte-parole des femmes atteintes de fistule obstétricale, s’est réjouie de cette action de solidarité, et a remercié le Collectif des femmes du CNPV pour avoir pensé à elles.
La présidente du Collectif a précisé qu’elles et ses camarades évoluent dans l’humanitaire. Sur cette base, elles ont apporté un soutien aux femmes fistuleuses du Point G. « C’est notre manière de commémorer la Journée panafricaine des femmes, et partager ce moment avec nos sœurs », a-t-elle expliqué.
Le directeur du CNPV a salué la belle initiative des femmes du centre avant de souligner que son service à travers le Collectif assurera aux fistuleuses une formation en coupe et couture.
Siné S. TRAORE

Source : L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur