Clôture des Vacances Citoyenne 2019 : Le ministre Touré réarme la jeunesse face aux grands défis de l’heure !

Hier dimanche 29 septembre, à Konobougou, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré a procédé à la clôture des vacances citoyennes, édition 2019. C’était en présence des autorités administratives, coutumières et religieuses de la 4ème région ainsi que des jeunes du Conseil National de la Jeunesse (CNJ) derrière leur président Souleymane Satigui Sidibé.

Deux semaines et trois jours, c’est le temps exact, consacré par les 5000 jeunes participants à cette édition 2019 des vacances citoyennes, de réaliser leurs activités dans les villes de Koutiala, San et Konobougou.

« La présente édition des vacances citoyennes que nous allons boucler, a permis, une fois de plus, de mobiliser les jeunes autour et au service des actions de développement du pays » a déclaré le ministre Touré.

Ensuite, il a souligné que ces Vacances Citoyennes ont été aussi un moment important pour les jeunes de cultiver les vertus de tolérance, de dialogue, de camaraderie, de conviction et de conscience patriotique.

De façon claire, il a présenté les activités réalisées au-cours de cette édition 2019, en 4 domaines.

Dans le domaine de la réhabilitation d’infrastructures, le ministre Touré, a noté avec satisfaction la réhabilitation du centre d’éducation populaire de Koutiala, la Maison des Jeunes, les bureaux et résidence du Préfet de San et la Maison des jeunes de Barouéli. Aussi, il a mentionné la réhabilitation à Konobougou, du foyer des jeunes, de l’école, des terrains de basket-ball et de volley-ball.

Par rapport au domaine de l’assainissement, il dira que la cour de l’Institut de formation des Maîtres de Koutiala, la rue du Chef de village, les bureaux et résidence du Sous-préfet de Konobougou sont aujourd’hui des espaces assainis, des cadres de vie agréables.

En ce qui concerne, le domaine du reboisement, le ministre de la Jeunesse et des Sports a signalé que, la salle de spectacle, le CSCOM de Hamdallaye à Koutiala ainsi qu’une piste de 3 km à San ont été reboisés avec protection.

« Les causeries-débats sur les IST, le VIH/SIDA, la santé de la reproduction suivies du dépistage volontaire ont permis de sensibiliser plus de 10 000 jeunes sur ces pathologies » a-t-il déclaré pour faire le point du domaine de la santé.

Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse et des Sports, n’a pas du tout voulu mettre à son seul actif ces résultats enregistrés. Selon lui, ces résultats concourent à l’atteinte de la vision du président de la République, celle de faire de la jeunesse, un atout pour l’édification d’un Mali fort et prospère dans le concert des Nations. « C’est une vision fortement partagée, nous sommes donc sur la bonne voie » a-t-il affirmé.

Sur un tout autre plan, il a souligné que les Vacances citoyennes ont également été des moments de renforcement des capacités des jeunes. Dans ce cadre, précise-t-il, les thèmes sur la citoyenneté, le mouvement pionniers, le scoutisme, la paix, la cohésion sociale, le rôle du CNJ-Mali dans la consolidation de la paix et de la cohésion sociale, l’économie numérique, la monographie des villes, le Service national des Jeunes et le volontariat ont été exposés et débattus.

« En plus de ces actions communautaires, les Vacances citoyennes ont été des moments de détente pour les jeunes à travers des rencontres sportives, la retraite au flambeau, le feu de camp, les soirées traditionnelles et les émissions Maxi-Jeunes » a-t-il soutenu. Tout en indiquant, que la participation au défilé lors de la célébration du 22 septembre 2019 a aussi été un temps fort de cette édition des vacances citoyennes.

Avant de terminer son discours de clôture, le ministre Touré a tenu, à adresser ses remerciements aux autorités administratives, politiques, traditionnelles, coutumières et religieuses des villes de Koutiala, San et Konobougou pour leur mobilisation, leur accompagnement. De même, il a témoigné sa gratitude, aux partenaires de l’évènement, l’UNICEF, World Vision et la Sotelma/Malitel, pour leur accompagnement. A ce niveau, il a tenu à préciser que le budget des vacances citoyennes est en charge à 100% par le budget national.

A rappeler que le thème de cette édition 2019, portait sur le : « Rôle de la jeunesse dans la consolidation de la paix et de la cohésion sociale ».

Une jeunesse requinquée désormais au service de la nation

Bien avant l’intervention du ministre de la Jeunesse et des Sports, le président du Conseil National des Jeunes (CNJ) Souleymane Satigui Sidibé a souligné que la participation massive et qualitative de la jeunesse malienne aux activités des vacances citoyennes 2019, témoigne l’engagement des jeunes dans la lutte contre tous les fléaux qui contribuent à mettre à genou le Mali. « Alors, vous aurez donc compris, qu’il  s’agira pour nous , au nom de la paix et  de la cohésion sociale et par devoir de génération de faire preuve d’anticipation et de persévérance afin de façonner une jeunesse saine, volontaire engagée et porteuse d’espoir qui s’inscrit dans l’histoire et la mémoire du combat des génération qui ont précédé » a déclaré le président du CNJ.

Avant de terminer son allocution, le président des jeunes du Mali a salué tous les participants qui ont brillamment porté la voix des milliers de jeunes du Mali.

A 120 jours de la fin de son mandat il a instruit aux jeunes prétendants à son fauteuil de faire preuve de cohésion et de convergence pour la poursuite sereine des chantiers ouverts.

L’un des temps forts de cette cérémonie de clôture a été la remise d’attestation de reconnaissance aux différentes délégations.

En retour la délégation de Taoudeni a fait don au ministre Arouna Modibo Touré deux barguettes de sel germe de leur région.

Vivement l’édition 2020 des vacances citoyennes, qui se tiendra dans une région du grand Nord du pays !

Par Moïse Keïta

Source: Le Sursaut

Suivez-nous sur Facebook sur