Clôture de la 13e édition d’Oxyjeunes : Les enfants expriment le Mali dont ils rêvent

Les enfants participants à la 13e édition d’Oxyjeunes, qui a pris fin, mardi, à Koulikoro, sous la présidence de l’épouse du Chef de l’Etat, marraine de l’événement, Mme Keita Aminata Maiga, ont dit, dans leurs mots, le Mali dont ils rêvent, a constaté l’AMAP.

A travers reportages, débats radios, projection vidéos, chants, poèmes et slams, après des rencontres intergénérationnelles, les enfants ont magnifié la culture de la paix, de la réconciliation, le vivre ensemble, le savoir, évoqué le « Mali qu’ils veulent », notamment un pays de bonheur, de progrès, de sécurité et de protection des personnes et de leurs biens.

Cette 13èmeédition d’Oxyjeunes  a été organisée par le Fonds des Nations unes pour les enfants (UNICEF), l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP), l’Union des radios et télévisions privées (URTEL), l’Association des jeunes et enfants communicateurs (APEJEC), l’ONG Agir et Plan International.

Dans leurs interventions respectives, le maire de la Commune urbaine de Koulikoro, Ely Diarra, la vice-présidente du Parlement des enfants, Mariam Aldjana Bangou, et la représentante de l’UNICEF au Mali, Lucia Elmi, ont salué la présence de la Première Dame qui « témoigne de son engagement constant et son soutien à la promotion des droits de l’enfant au Mali et à travers le monde ».

Ces différents intervenants ont également salué les efforts déployés par le Gouvernement et ses partenaires pour la promotion des droits de l’enfant au Mali, avant d’évoquer les pratiques néfastes, notamment le mariage précoce, les grossesses prématurées, la déscolarisation des filles, entre autres, qui constituent un frein pour l’épanouissement des enfants.

Ils ont, enfin, assuré de leur engagement pour le soutien de toute initiative allant dans le sens de la promotion des droits de l’enfant, de l’autonomisation des filles, de la préservation des valeurs sociales positives, de la cohésion sociale et de la culture de la paix au Mali.

Le ministre de la Promotion de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Dr Diakité Aïssata Traoré, qui a, pour sa part, remercié l’Epouse du Chef de l’Etat, les Partenaires techniques ,singulièrement l’UNICEF, et les autorités nationales, régionales et locales pour les efforts déployés au quotidien pour le bien être des enfants, a saisi l’occasion pour inviter les enfants à être des relais auprès de leurs parents pour partager les connaissances acquises à cette formation d’une semaine.

Dans son discours de clôture, le Chef du département de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions, Porte parole du Gouvernement, Yaya Sangaré, a salué les efforts de la Première Dame pour son appui constant aux initiatives pour la promotion des droits de l’enfant, avant de féliciter la coopération entre le Mali et les partenaires. notamment l’UNICEF, et les efforts des différents acteurs.

  1. Sangaré a souligné qu’Oxyjeunes est devenu une véritable école de formation pour les enfants dans le cadre de leur éducation complémentaire, de leur participation à la défense de leurs droits et de leur développement.

Le ministre s’est dit convaincu de la réussite du projet « enfants et médias au Mali », initié par l’AMAP, l’APEJEC) et l’UNICEF, et qui va contribuer à soigner l’image des enfants dans les médias et à mieux traiter les sujets les concernant dans la presse.

« Ce projet, a-t-il souligné, va permettre, dans une démarche participative de rassembler les différents acteurs pour la promotion des droits de l’enfant avec un plaidoyer permanent auprès des décideurs et des leaders d’opinion ».

S’adressant aux medias,  à la afin de la cérémonie, l’Epouse du Chef de l’Etat, Mme Keïta Aminata Maiga a félicité les partenaires et les différents acteurs pour leur accompagnement multiforme dans le cadre de la promotion des droits de l’enfant au Mali. Mme Keïta a renouvelé son engagement pour toute initiative allant dans le sens de la promotion, de la protection, de la participation et du développement de l’enfant au Mali.

Cette 13èmeédition d’Oxyjeunes s’est déroulée du 31 juillet au 6 août 2019, à Koulikoro, sous le thème : « Pour chaque fille, tous es droits ».

La cérémonie de clôture a regroupé également le Gouverneur de la Région de Koulikoro, Douabékéré Souara, la représentante de l’URTEL, Mme Coumba Tangara, des représentants de la Haute autorité de la communication (HAC), de la Maison de la presse et de plusieurs journalistes.

KM/MD 

Source: AMAP

Suivez-nous sur Facebook sur