Cercle de Kadiolo : MOHAMED AG ERLAF INAUGURE UN PONT À LOFINÉ

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Mohamed Ag Erlaf a inauguré dimanche dans le village de Lofiné à 20 km de Kadiolo un pont qui consacre le désenclavement extérieur de ce village coupé du reste du monde en période d’hivernage.

La cérémonie a regroupé les autorités locales et régionales de Sikasso conduites par le gouverneur Boubacar Bagayogo, de nombreuses populations des villages voisins et le citoyen d’honneur du village l’ancien Premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani. D’un coût estimé à 120 millions de Fcfa, l’ouvrage a été réalisé par un mécène du nom de Diakaridia Traoré, PDG de l’Entreprise générale Traoré et frères (EGTF) avec le concours des populations qui ont assuré la main d’œuvre. Pour le chef de village de Lofiné, Yacouba Sanogo, la construction de ce pont est d’une importance capitale pour les populations de ce village enclavé en période d’hivernage. Cette situation posait de sérieux problèmes pour les évacuations sanitaires et autres besoins urgents vers le chef lieu du cercle. Le porte-parole des ressortissants de ce village, Tiona Matieu Koné, a exprimé toute sa reconnaissance à l’EGTF, à la délégation nationale conduite par le ministre Mohamed Ag Erlaf et à toutes les autorités locales de Kadiolo pour la grande mobilisation autour de l’évènement. Pour lui, ce pont est un joyau pour les populations de Lofiné qui ont exprimé à maintes reprises la nécessité de cet ouvrage depuis 2017.
Le président du conseil de cercle de Kadiolo, Moulaye Diabaté, a remercié le mécène pour cette œuvre combien salutaire pour le développement de Lofiné et ses environs. Selon lui, c’est ce village qui fournit Kadiolo en produits maraîchers et c’est pourquoi le conseil de cercle a aménagé récemment 5 hectares de superficies au profit des populations pour la promotion du maraîchage. Pour le citoyen d’honneur Ahmed Mohamed Ag Hamani, ce village mérite d’être encouragé car il regorge de beaucoup de potentialités et c’est là également qu’on découvre des faits rarissimes comme la construction côte à côte d’une église et d’une mosquée pour favoriser l’interpénétration des religions. Cela démontre l’entente et la cohésion dans ce village. Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a remercié le mécène et toutes les populations qui l’ont aidé à réaliser cet ouvrage.
Pour lui, cette action de désenclavement du cercle de Kadiolo, outre la forte symbolique d’entraide, de solidarité et de renforcement de la cohésion, apportera des transformations positives dans l’économie locale de tous les villages alentour. Ce pont contribuera à la maîtrise de l’eau pour la mise en valeur de la plaine de Lofiné. Les populations doivent s’approprier cet ouvrage, dont la durée de vie dépendra de l’entretien qu’elles lui consacreront, a-t-il conclu. Le ministre Mohamed Ag Erlaf a procédé, au rythme du riche folklore de la localité, à la coupure du ruban symbolique et à la découverte des plaques indicatives de l’ouvrage. La cérémonie s’est terminée par une fête grandiose au cours de laquelle les habitants ont fait étalage de la riche culture senoufo. Jeunes et vieux ont rivalisé de talents et d’ardeur.

Fousseyni DIABATÉ AMAP-Sikasso

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur