Centre de formation professionnelle de Sénou : Vingt formateurs en formation en chine

La République populaire de Chine entretient de bonnes relations avec notre pays, notamment dans les domaines de l’économie, de la santé, des infrastructures, de la culture, de l’éducation et de la formation professionnelle. Dans l’optique de la consolidation de cette coopération, surtout en matière de formation professionnelle, le pays de Mao Zedong a offert des bourses à des formateurs maliens qui vont assurer les cours au Centre de formation professionnelle de Sénou, fruit de la coopération sino-malienne. Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Me Jean Claude Sidibé, a présidé, vendredi dernier, la cérémonie qui consacre le départ de ces formateurs en Chine à la date du 2 septembre. L’événement s’est déroulé dans l’amphithéâtre dudit Centre. Cette mise en route pour la Chine concrétise ainsi la promesse du ministre Sidibé de rendre ce Centre fonctionnel le plus tôt possible. Un engagement que le chef du département avait pris sur ce même site lors des tests de sélection des boursiers, il y a trois semaines. En effet, ces bourses offertes par la République populaire de Chine sont destinées à 20 cadres. Ces derniers participeront au séminaire bilatéral sur la formation professionnelle, prévu du 04 au 24 septembre 2019 à Ningbo, en Chine.

Au cours de ce séjour pédagogique, les boursiers seront formés dans diverses filières de formation professionnelle en lien avec les besoins du marché du travail. Ce voyage d’études en terre chinoise est donc une opportunité de renforcer leurs capacités en matière de formation professionnelle, une des priorités du gouvernement. A ce propos, la porte-parole des bénéficiaires, Touré Diahara Drahamane, pense que cette initiative leur offrira des compétences techniques afin de pouvoir répondre au mieux au besoin essentiel en termes de formation et d’insertion professionnelle des jeunes de notre pays.
Pour sa part, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a rappelé que la mise à disposition de ces bourses cadre avec la vision du chef de l’Etat, qui a dédié ce second quinquennat à la promotion de la jeunesse. Tout en remerciant les autorités chinoises pour les relations séculaires d’amitié et de fraternité qu’elles entretiennent avec notre pays, Me Jean Claude Sidibé a indiqué que «la coopération fructueuse entre nos deux Etats», notamment dans le domaine de la formation professionnelle a permis à de nombreux jeunes et cadres maliens de bénéficier de bourses de formation et de s’insérer dans le marché du travail.
Le ministre Sidibé a invité les boursiers à une préservation digne de l’image de notre pays qu’ils représentent. Pour se faire, ils doivent, selon lui, se comporter en dignes fils du Mali, en rivalisant d’ardeur pour être dans le peloton de tête.

Babba B.
COULIBALY

Source: L’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur