Célébration du Bicentenaire du Bab, le Précurseur de Baha’u’llah, Fondateur de la Foi bahaie

« Fréquentez les fideles de toutes les religions dans un esprit d’amitié et de camaraderie »

Les adeptes de la communauté bahaie ont organisés le mardi 15 octobre, une rencontre avec les hommes de média, pour annoncer la célébration du deuxième bicentenaire de la naissance du Précurseur et du Fondateur de la foi bahaie. La cérémonie a été présidé par Me Seydou DOUMBIA, M. Jean-Jacques YEM, et plusieurs adeptes de la communauté bahaie du Mali. Le Mémorial Modibo Keïta a servi dans le cadre de la célébration, la communauté bahaie du Mali joignent aux autres du monde entier pour célèbrent du 29 au 30 octobre, le deuxième bicentenaire de la naissance du Précurseur et du Fondateur de la Foi bahais.

Selon M. Jean-Jacques YEM dans son déclaration préliminaire : La Foi bahaie est la plus jeune des religions monothéistes. Son fondateur, Bahaullah est pour les bahais le plus récent des messagers de Dieu, dans une lignée dont les origines se perdent dans la nuit des temps et où sinscrivent Abraham (Ibrahim), Moïse (Moussa), Bouddha, Zoroastre, le Christ (Issa), et Mahomet PSL.
Outre son rang de Précurseur de Bahaullah, le Bab a également un rang de Manifestation indépendante, doù le concept de Manifestations Jumelles désignant le Bab et Bahaullah.
Au cœur du message de Bahaullah, il ya la conviction que lhumanité ne forme quune seule race et que le moment est venu pour elle de sunir en une société mondiale. Dieu, affirme Bahaullah, a mis en marche des forces historiques qui, renversant les barrières traditionnelles de races, de classes, de croyances et de nationalités, donneront naissance, en temps voulu, à une civilisation universelle. Le principal défi pour les peuples de la terre est daccepter leur unité et de favoriser la marche vers lunification.
Les enseignements bahais tournent autour de trois principes fondamentaux : Lunicité de Dieu ; Lunité de la religion ; Lunité du genre humain. Des millions de gens à travers le monde issus de presque toutes les religions et croyances (bouddhisme, christianisme, judaïsme, islam, zoroastrianisme, et non-religieux) apprennent à appliquer ses enseignements à leurs vies individuelles et collectives pour lamélioration du monde.
Le Bahaullah partage la vision dun monde uni et en paix, le monde actuel est de plus en plus divisé et meurtri par des guerres et des conflits fratricides, la Foi bahaie se présente comme une porte despoir. Dans tous les pays du monde, elle ouvre des axes de collaboration pour les activités de constructions communautaires.

Selon Me Seydou Doumbia dans son conclusion, le message central de Bahaullah est que le jour est venu dunifier lhumanité en une seule famille. Dans presque tous les pays du monde des préjugés dordre social, religieux, racial, ethnique et éducatif, divisent et assaillent la race humaine. Le plus grand défi de lhumanité de nos jours est de comprendre que lhumanité est une, de transformer la société humaine en conséquence, et détablir la paix universelle. Comme dit Bahaullah : « …ne vous regardez donc plus comme des étrangers. Vous êtes les fruits dun même arbre, les feuilles dune même branche ». « La terre nest quun seul pays, et tous les hommes en sont les citoyens ».
Les adeptes de la communauté bahaie du monde entier célèbrent du 29 au 30 octobre, avec fierté et enthousiasme le deuxième bicentenaire de la naissance du Précurseur et du Fondateur de la foi bahaie, à Bamako et dans dautres localités comme Bougouni, Tabacoro, Fana, Koulikoro, Sebecoro, Moribabougou et biens dautres.

Bakary Mamadou Coulibaly

ÉchosMédias

Suivez-nous sur Facebook sur