Campagne de vaccination du cheptel 2019/2020 : IBK donne le ton

L’objectif de cette campagne est de vacciner 59 600 800 têtes d’animaux et de volailles (toutes espèces confondues) contre 56 680 830 têtes pour la campagne précédente.

 Le président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita a procédé au lancement de la campagne de vaccination du cheptel 2019-2020, ce dimanche, 01 décembre 2019 dans la commune rurale de Kambila, dans le cercle de Kati. C’était au Parc à bétail du Dral de Kambila dans le cercle de Kati en présence du ministre de l’Elevage et de la Pêche, Dr. Kane RokiaMaguiraga, des présidents des Institutions de la République, le maire de la commune rurale de Kambila, GorgesKané, le président par intérim de l’APCAM, Mohamed Ag Mohamed El Moctar et les partenaires techniques et financiers.

Dans son discours le président par intérim de l’APCAM a salué le ministre de l’Elevage et de la Pêche pour la mise à disposition de plus 30 000 doses de vaccins aux éleveurs courant cette campagne 2019; la facilitation des coûts d’accès de l’aliment bétail à base de tourteau de coton afin d’alléger à court terme les charges liées à l’alimentation des animaux d’embouche et des vaches laitières. Mohamed Ag Mohamed El Moctar a également plaidé pour la mise à disposition de parcelles en zone de l’Office du Niger pour la production d’aliment de bétail.

Dans son intervention, le ministre de l’Elevage et de la Pêche, a expliqué que le lancement officiel de la campagne de vaccination a pour objectif est de renforcer la protection sanitaire et le contrôle des maladies en raison de l’importance du cheptel et de l’élevage du pays.

Dr Kane RokiaMaguiraga dira que pour cette campagne de vaccination, l’objectif est de vacciner 59 600 800 têtes d’animaux et de volailles (toutes espèces confondues) contre 56 680 830 têtes pour la campagne précédente. Cette campagne concerne plusieurs maladies animales, dont les principales sont: la péripneumonie contagieuse bovine, la fièvre aphteuse, la peste des petits ruminants, la pasteurellose bovine, la pasteurellose ovine le charbon symptomatique, le charbon bactéridien et la maladie de Newcastle.

Pour cette campagne de vaccination 2019/2020, en plus des agents du secteur public, 163 vétérinaires privés titulaires du mandat sanitaire et leurs personnels participeront aux activités de vaccination a souligné Dr Kane RokiaMaguiraga.

Au cours de cette cérémonie, des matériels  et vaccins ont été remis à Mme le ministre de l’Elevage et de la Pêche par Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, Président de la République.

Le Chef de l’Etat a expliqué qu’au-delà des 15% du budget alloués à l’agriculture, ‘’le rôle de l’Homme est primordial’’. « On n’aurait pu injecter 20%, 30% si l’homme n’avait pas été au rendez-vous, rien n’aurait été fait, a justifié IBK’’.

Pour conclure le Président Ibrahim Boubacar Keita a souligné  que le cheptel malien est une garantie et un socle pour le Mali, sur lequel repose son développement économique. La première dose de vaccin a été inoculée par le Président de la République IBK.

Bréhima DIALLO

Source: Le 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook sur