Bétisier : Niono : la réconciliation par la stigmatisation

Une cruche du CNT qui distribue généreusement aux membres du Gouvernement l’honorabilité qu’ils portent eux-mêmes de travers ; une gaffeuse professionnelle du ministère de la Réconciliation nationale qui fout le bazar en stigmatisant indistinctement les chasseurs et les Peulhs, en comparant des valeurs non comparables et en révolvérisant son ministre, c’est la substance de votre Bêtisier du jour.

 

Niono : la réconciliation par la stigmatisation

Dans l’une de ses propagandes du ministère de la Réconciliation nationale gribouille : ‘’Niono a abrité, le dimanche 21 février 2021, la deuxième étape de la visite du Ministre de la réconciliation nationale dans la région de Ségou. (…) L’événement qui a focalisé l’attention de l’ensemble des communautés du Kala, du Kouroumary et du Macina a donné l’opportunité à plus de 600 chasseurs et peulh d’accepter taire définitivement les armes’’. Bêtise comme ça là ! Qui a dit que chasseur était une ethnie ? Peulh oui. Il y a des chasseurs dans la plupart des ethnies de notre Bled, y compris dans celle des peulhs. Quand on dit qu’il faut comparer des valeurs comparables, ça veut dire qu’on met face à peulh une autre ethnie (Bobo, Senoufo…), et non une activité qu’est la chasse pratiquée par les chasseurs. En fait, c’est l’habitude de nager dans les égouts qui fait jouer de mauvais tours du genre de cette jobardise qui consiste à se laisser aller par un effet d’entraînement. Là, cette débatteuse exhibitionniste devant l’Eternel stigmatise et les chasseurs (accusés à tort ou à raison de rackets et d’exactions) et les Peulhs (taxés d’être ou d’être de connivence avec les jihadistes). Quand c’est la réconciliation nationale qui se laisse aller à de telles gaffes, c’est bonjour le bazar.
La gaffeuse professionnelle en rajoute en révolvérisant son mécène de ministre qu’elle exhibe sur les réseaux sociaux en train de serrer les pinces des chasseurs. C’est le Gouvernement qui décrète des mesures barrières et c’est un ministre de la République qui les viole outrageusement. C’est zinzin hein comme publicité !
En tout cas, le ministre embobelineur doit avoir beaucoup de résilience pour supporter cette paradeuse.

Source : INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook sur