Bamako : Remise de récépissé RAMED à 40 familles par le Secours Islamique France (SIF)

Pour la circonstance, c’est le siège de l’organisation Secours Islamique France (SIF) à Bamako qui a abrité cette cérémonie, hier jeudi 18 avril, devant une foule nombreuse. C’était en présence de plusieurs responsables de l’organisation, des représentants du RAMED, ceux de la Commune IV ainsi que les bénéficiaires.

 

Cette activité intervient dans le cadre du projet parrainage mis en œuvre par le SIF. Il s’agit ainsi d’apporter un soutien aux femmes veuves ainsi qu’aux orphelins. Au total, 40 familles soit 91 membres sont bénéficiaires de ce projet.

Ces personnes vulnérables connaissent d’énormes difficultés pour assurer une ration alimentaire. S’y ajoutent d’autres difficultés liées à des prises en charges des frais scolaires et médicaux. Une situation qui les poussent soit à abandonner l’école soit à faire recours aux médicaments traditionnels ou ceux de la rue.

C’est donc conscient de cette situation que le SIF s’est engagé dans le processus d’affiliation de ces familles au Régime d’Assistance Médicale (RAMED). Le projet parrainage est donc mis en œuvre en partenariat avec la mairie de la Commune IV. Selon les responsables du projet, les critères d’affiliation sont notamment la réalisation d’enquêtes sociales (effectuées par le service du Développement Social et de l’Economie Solidaire) ; l’octroi de certificats d’indigence (par la mairie de la commune) aux ayants droit suite aux résultats des enquêtes ; à l’affiliation des familles bénéficiaires par l’octroi des récépissés (par l’Agence Nationale d’Assistance Médicale). Au terme du processus, 40 familles avec un total de 91 membres ont été affiliés  avec l’obtention des récépissés couvrant trois ans renouvelables.

Il convient de préciser que l’objectif du projet est de favoriser l’autonomie des orphelins (enfants et jeunes adultes) au Mali. Il vise aussi à contribuer à l’amélioration des conditions de vie de 676 orphelins (enfants et jeunes adultes) dans les 6 communes de Bamako. Parmi les résultats attendus figurent entre autres, l’amélioration des conditions de vie des orphelins (enfants et jeunes adultes) par l’octroi mensuel de bourses et par un accompagnement spécifique (notamment liées à la santé, à l’éducation et à la protection) ; le respect des engagements des donateurs du SIF par la production d’un rapport de suivi annuel à destination des parrains ; l’épanouissement économique des jeunes adultes orphelins est accompagné par une approche sociale personnalisée à la famille et à l’enfant ; l’efficacité et la pertinence de l’approche sont jugées par l’expérience du projet capitalisée.

Le Représentant du maire de la Commune IV, Adama Berthé a réitéré la disponibilité de sa commune pour accompagner ce projet. Quant au représentant de l’ANAM, Salifou Dieng a rappelé que dans un pays pauvre comme le nôtre, seules  la solidarité et l’entraide permettront à la population de s’en sortir. Avant d’inviter les bénéficiaires à bien conserver leur récépissé ANAM. Selon le représentant du SIF, Souleymane Makadie, grâce à ce récépissé, les bénéficiaires pourront se soigner gratuitement dans tous les hôpitaux publics du Mali. L’Une des bénéficiaires en l’occurrence Maïmouna Camara a salué cette initiative en ce sens qu’elle marque la fin de leur calvaire.

Kibaru

Suivez-nous sur Facebook sur