BAMAKO : 18 000 plants pour reverdir le district

Dans le cadre d’un partenariat entre la direction régionale des Eaux et Forêts du district de Bamako et la Société de gestion forestière Abdoulaye Cissé (SGF-AHC), environ 18 000 plants seront bientôt plantés dans les six communes de la capitale. Objectif : restaurer la verdure de la capitale malienne.

 

 Le coup d’envoi de la campagne régionale de reboisement du district de Bamako a été donné, hier sur le boulevard de l’Indépendance par le gouverneur du district, Baba Hamane Maïga. C’était en présence d’Ibrahim Yara dit Baya, président de la Société de gestion forestière, partenaire stratégique du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable dans la lutte contre la déforestation au Mali.

L’édition 2019 de la campagne régionale de reboisement du district sera marquée par des reboisements, des campagnes de sensibilisation des habitants des six communes du district.

A cet effet, la Société de gestion forestière n’est pas restée en marge de la campagne. Elle a remis 18 000 plants, toutes espèces confondues, à la direction régionale des Eaux et Forêts du district de Bamako pour restaurer la verdure de la ville. Parmi les espèces, nous pouvons citer : l’eucalyptus, le gommier, l’acacia et le caïlcédrat…

Pour mieux entretenir les plants, les chefs de quartier et les autorités locales seront responsabilisés pour entretenir non seulement les plants, mais aussi les protéger des possibles dangers.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur