Atelier de formation sur la promotion et la protection des droits des enfants : La région de Tombouctou, l’heureuse bénéficiaire

La direction régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a organisé une formation de deux jours sur l’évolution de l’âge des enfants. Le conflit armé au Mali a contribué à la multiplication des cas de violation des droits humains notamment sur le recrutement des enfants, des abus et violences sexuelles. C’est dans ce contexte que cette formation a été mise en place pour renforcer les capacités des participants en matière de protection de l’enfance à travers des techniques pour déterminer l’âge des enfants.


La résolution 2480 (2019) du Conseil de sécurité des Nations unies sur le Mali a demandé à la MINUSMA de surveiller les violations du droit international humanitaire et les violations des droits de la personne, notamment toutes les formes de violations sexuelles fondées sur le genre, les violations et atteintes commises contre des femmes et des enfants, sur tout le territoire du Mali,  apprend-on dans une déclaration publiée par la MINUSMA sur son site internet le lundi 8 juillet dernier.
Cette session de formation a permis de doter la région d’un vivier d’acteurs capables de vérifier l’âge des enfants, mais également les cinq cercles de la région ont acquis de nouvelles connaissances dans ce domaine. Par ailleurs, les participants estiment que cette formation est un enjeu majeur pour répondre aux besoins de promotion et de protection des droits des enfants.
À noter que la rencontre s’est déroulée les 3 et 4 juillet à l’hôtel Colombe et a bénéficié de l’appui financier de la MINUSMA, à travers ses unités de protection de l’enfant.

$ource: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur