Atelier de Formation du Renforcement des Capacités des points Focaux Nationaux sur la Procédure dʼExemption de la Convention de la CEDEAO sur les Armes légères et de petit calibre , leurs munitions et Autres matériels connexes

La cérémonie dʼouverture de la formation du renforcement des capacités des Forces de Défense et de Sécurité du Mali sur la procédure de Dérogation relative aux armes légères dans la région CEDEAO Sʼest tenue ce mardi 16 juillet à Azalaï le grand Hôtel de Bamako en présence du représentant du Ministre de la sécurité et de la protection Civile, du secrétaire permanent de la commission Nationale de Lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre ainsi que le représentant permanent de la CEDEAO, pour la mise en œuvre et identifier les moyens dʼaméliorer l’efficacité de la gestion de la procédure d’exemption .

 

Lʼobjectif de cette session de formation est de permettre une transmission et un traitement rapide des demandes de soumissions à la commission de la CEDEAO .

Selon le Colonel Major Nema SAGARA, Secrétaire Permanent du CNPAL, le contexte sécuritaire actuel de notre pays, nous interpelle tous, et nous devrions avoir un contrôle strict de tout ce qui transfert des armes, et aussi comprendre les principes clés du transfert des armes dans la région et la procédure de dérogation et les informations de base à fournir pour la CEDEAO pour l’acquisition au compte dʼun État membre.

A noter que le Mali a joué un rôle important dans l’élaboration de la convention de la CEDEAO sur les armes légères et de petit calibre, dʼoù son surnom de « Gouvernement Champion « pour avoir participé et conduit toutes les étapes de ladite convention.

Ainsi commence les travaux de formations pour deux jours.

Diaka Sanogo Stagiaire

Malijet

Suivez-nous sur Facebook sur