Assassinat du commissaire de police Issiaka Tounkara : le Syndicat Autonome de la Police (SAP) en sit-in devant l’Assemblée nationale

Demander la levée de l’immunité parlementaire des députés Amadou Araba Doumbia, élu SADi à Nono et Oumar Mariko, élu à Kolondieba, c’est le but d’un sit-in programmé par le SAP. L’annonce à été faite mercredi 3 Septembre 2019 par le président du Syndicat Autonome de la Police (SAP) le sergent chef de police Bougouna Baba Dembélé lors d’une conférence de presse.

Pour le président du SAP, l’assassinat du commissaire Tounkara à Niono
est un acte criminel et Barbare, qui ne doit pas rester impuni.

« Les honorables députés à s’avoir: Amadou Araba Doumbia et Oumar Mariko doivent être entendus par la justice pour situer leur responsabilité dans ce drame. La machine de la justice est en marche, et le prétexte de l’immunité parlementaire ne doit être un obstacle pour la justice, il y a eu mort d’homme, et il faut situer les responsabilités. Et nous policiers officiers et sous officiers nous faisons confiance à notre justice. C’est pourquoi dans les jours à venir nous allons demander à l’Assemblée nationale de lever l’immunité de ces deux députés pour être étendus par la justice », a-t-il déclaré.
Il ajoute que: « aujourd’hui l’assemblée nationale n’a pas besoin de députés qui font honte à notre drapeau. Que justice soit faite ».
Déjà, certains députés de l’opposition tout comme la majorité apprécient cette belle initiative du Syndicat Autonome de la Police (SAP) pour la manifestation de la vérité car, nul n’est au dessus de la loi. « Une fois saisie par les plus hautes autorités du pays sur la question, l’Assemblée nationale va se prononcer », nous cconfie un député.

Mali24

Suivez-nous sur Facebook sur