Arrestations à Kayes pour détournement d’argent

Le combat anticorruption est, depuis quelques jours, déclenché dans la cité des rails. Pour l’instant, 12 personnes présumées avoir détourné un montant de 1.428.500.745 F CFA ont été, parmi le personnel du Conseil régional de Kayes, arrêtées par la justice.

La nouvelle a été donnée le vendredi 27 septembre 2019 lors d’une conférence de presse par le procureur de la République de Kayes, Moussa Zeina Samake.Kayes, première région du Mali, le combat contre la corruption s’annonce délicat du fait que les « gros poissons » se trouvent ainsi incriminés dans des arrestations qui se poursuivent. Si le procureur du Pôle économique et financier près le tribunal de la commune III, Mamoudou Kassogue, fait, via l’affaire Bakary Togola et tant d’autres, peur à Bamako, l’actualité kaysienne est dominée par les opérations d’envergure déclenchées par le procureur de la République, Moussa Zeina Samake.Plus de doute, la somme de 1.428.500.745 F CFA s’est volatilisée entre le 1er janvier 2016 et le 29 juillet 2019 au sein du Conseil régional de Kayes. Cela, sans ajouter les dépenses consacrées à l’école, estime le procureur Samaké. Selon ce dernier, les dépenses de ce montant évaporé n’ont, à présent été justifiées. Ce qui lui amène à dire que ledit montant a pu être détourné au sein du Conseil régional. Suivant les précisions de M. Samake, les membres du Conseil ont tenté de justifier les dépenses du montant. Mais, dit-il, « nous avons trouvé que ces justificatifs étaient essentiellement constitués de faux documents apportés pour des justifications ».
Le Pays

Suivez-nous sur Facebook sur