Arrestation d’officiers supérieurs au Mali: Le ministère de la Défense dénonce un fake news

Le ministère de la Défense et des Anciens combattants du Mali dément un fake news qui prétend qu’une vague d’arrestations d’officiers supérieurs est en cours dans notre pays, nous apprend un communiqué publié samedi soir par la Direction de l’information et des relations publiques de l’Armée (DIRPA).

 

Le département en charge de la Défense nationale « informe l’opinion nationale et internationale que des rumeurs faisant état de l’arrestation d’officiers FAMa circulent sur les réseaux sociaux. Il s’agit de généraux et de colonels-majors. Le ministère précise qu’aucun militaire n’a été arrêté. C’est un fake news », clarifie le communiqué.

« L’Armée réaffirme sa détermination à défendre le pays et les populations contre toute forme d’attaque. Le ministère invite les FAMa à rester solidaires de leur hiérarchie », conclut le communiqué.

Cette rumeur intervient alors que Bamako a été secouée vendredi par une violente manifestation politique conduite par le M5-RFP. Ce mouvement réclame la démission du président de République et a invité ses militants à la désobéissance civique. Des édifices publiques et d’autres biens privés ont été pillés ou incendiés par des manifestants.

Le Premier ministre Boubou Cissé a invité les acteurs de la contestation au dialogue et au respect des valeurs démocratiques. Il a rendu visite samedi aux nombreux blessés et a présenté les condoléances du gouvernement aux familles endeuillées.

A. CISSE

SourceEssor

Suivez-nous sur Facebook sur