APRES LA REPRESSION DE LA MARCHE PACIFIQUE DES ENSEIGNANTS : Les leaders de la synergie convoqués au 1er arrondissement matin

La marche du mercredi 11 mars des enseignants signataires du 15 octobre 2016 a tourné en bain de sang. En effet, cette marche pacifique a été violemment  réprimée par les forces de l’ordre. Le bilan de cette répression est  de  7 enseignants arrêtés par le commissariat de la police du 1er arrondissement, 2 blessés graves et des dégâts matériels. Les secrétaires généraux des différents syndicats sont convoqués ce matin au commissariat du 1er arrondissement pour affaire les concernant.

 

Habillés tous en T-shirts rouges,  les enseignants étaient nombreux ce mercredi 11 mars dans les rues de la capitale. Ils réclamaient toujours l’application de l’article 39.

Mais cette marche pacifique a rapidement tournée à la dérive entre les enseignants et les forces de l’ordre faisant plusieurs blessés et des dégâts matériels importants.

Joint au téléphone M. Bengaly l’un des syndicalistes  a déploré la violence dont les enseignants ont fait l’objet  et exigé la libération des camarades détenus au commissariat du 1er arrondissement.

« Nous déplorons, la violence qui  constitue  une violation flagrante des lois de la république  et des libertés pour lesquelles les maliens se sont sacrifiés. Et nous exigeons la libération de nos camarades interpellés », a lancé le syndicaliste.

A en croire M. Bengaly,  la synergie des  syndicats entend lancer des activités de grandes envergures dans un bref délai pour exiger l’application de l’article 39.

Le porte-parole de la synergie, Adama Fomba: Nous demandons à tous les enseignants du Mali de se tenir prêts, dans les jours à venir, nous allons demander à tous les enseignants du Mali de se retrouver à Bamako pour une autre action, pour une autre manifestation donc qu’ils se tiennent prêts et qu’ils se donnent tous les moyens nécessaires pour répondre à cet appel des syndicats de l’éducation signataires du 15 Octobre 2016 parce qu’il s’agit de notre carrière, il s’agit du bonheur du personnel enseignant  et aujourd’hui la société nous accompagne . Nous allons user de tous les moyens pour l’application de l’article 39.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur