Après la médiation conjointe de la CNDH et du ministère de la Justice 60 victimes de ” l’esclavage par ascendance ” ont regagné leur village d’origine dans la région de Kayes

Dans un communiqué rendu public, hier mercredi 7 août dernier, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) a indiqué que 60 victimes  » d’esclavage par ascendance  » ont pu regagner leur village d’origine, Kainera, dans le cercle de Diéma, région de Kayes d’où elles avaient été chassées.

 

Un dénouement obtenu grâce au soutien du ministère de la Justice. Toutefois, ce chiffre reste très insignifiant par rapport au nombre de personnes encore victimes de cette pratique honteuse dans la région de Kayes, que la CNDH estime à plus d’un millier.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur