Aide humanitaire d’urgence au cercle de Bankass: La France et l’ONG Première Urgence Internationale signent une convention de 209,9 millions F CFA

L’Ambassadeur de France au Mali, Joël Mayer et  la Cheffe de Mission de l’ONG Première Urgence Internationale, Fremion Coralie ont signé, hier, mardi 14 mai, une Convention de 209,9 millions F CFA. A travers cette signature, la France apporte une aide humanitaire d’urgence au cercle de Bankass, région de Mopti.

 

Cette aide de la France intervient en réponse aux difficultés des 73.713 personnes affectées par les effets  des conflits dans le cercle de Bankass.

Ce financement est alloué au projet de l’ONG Première Urgence Internationale (PUI) pour une réponse d’urgence d’une durée de quatre mois. Ses actions contribueront à la réduction de la morbidité et de la mortalité des populations affectées par les conflits dans la zone.

Les équipes de PUI apporteront leur soutien à la fonctionnalité de 14 centres de santé et un renforcement des capacités de leurs agents, confrontés à un affaiblissement du système de santé local et un accroissement des besoins de santé des populations déplacées et de leurs communautés hôtes.

Il ciblera particulièrement les enfants de moins de 5ans, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les déplacés.

Des soins sont également fournis aux populations les plus reculées avec un approvisionnement en médicaments et fournitures médicales avec le déploiement de deux cliniques mobiles.

Rappelons que les violences inter communautaires dans larégion de Mopti, ces derniers mois, ont accru significativement les déplacements internes.

Le nombre de déplacés dans le centre du Mali (zone de départ et d’accueil) a doublé entre le 28 février (31.590) et le 2 avril (plus de 66.211).

Ainsi, dans le cercle de Bankass, selon le gouvernement, 900 déplacés supplémentaires ont été enregistrés sur cette même période, dont 700 suite aux exactions contre les communautés peules d’Ogossagou et de Welingara, le 23 mars dernier.

B DIABATE

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur