AGENT D’UNE SOCIETE DE GARDIENNAGE A L’ACI-2000 : il s’endort employé et se réveille chômeur

Surpris en sommeil par son patron dans la nuit devant la porte de la maison, B. Sidibé a été renvoyé sur place pour négligence. Ses supplications n’ont pas suffi pour éviter la rupture soudaine du contrat.

  1. Sidibé est un agent d’une société de gardiennage de la place. C’est un sexagénaire marié à trois femmes avec une dizaine d’enfants. Au début du mois de février 2019, il a été affecté à l’ACI 2000 par sa société pour sécuriser le domicile d’un homme d’affaires. Il était avec un autre agent avec qui il faisait la rotation.

Malheureusement, le 9 mars 2019, Sidibé est monté à la garde à 18 h. Dans la nuit vers 21 h, le patron est sorti en voiture pour une promenade nocturne. Comme ça se doit, Sidibé a ouvert le portail avant de le refermer une fois son chef sorti. Mais quatre heures plus tard, le patron est revenu à la maison vers zéro heure 30. Cette arrivée a coïncidé avec le sommeil du gardien. Les nombreux coups de Klaxon, durant plusieurs minutes, n’ont pas permis de réveiller le vieux visiblement fatigué.

Le patron est descendu de son véhicule pour ouvrir le portail avant de faire entrer sa voiture. Une fois fermé son portail, le patron est sorti avec les effets de Sidibé lui demandant de rentrer chez lui pour bien dormir. Surpris par la réaction du chef, l’agent en sanglot, a supplié le patron au motif qu’il n’a dormi que 10 minutes….Lire la suite sur Aumali

Y. Doumbia

Source: L’indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur