Affaire QNET : La direction de la société blanchit l’honorable Amadou Thiam

Accusé d’être représentant de la société de E-commerce, Qnet, le représentant légal et conseiller juridique de l’entreprise, David Sharma et Joseph Conboy ont coupé court aux rumeurs. « L’honorable Amadou Thiam n’est pas impliqué dans le fonctionnement de Qnet. Il n’est qu’un consultant », précise le représentant légal David Sharma.

Lundi 8 janvier, l’instance dirigeante de la d’une société de E-commerce, Qnet a animé une conférence de presse, dans un hôtel de la place. Le représentant légal et conseiller juridique de l’entreprise, David Sharma et Joseph Conboy ont tenu à préciser que Qnet est  une société de droit malaisien. « A travers un système de vente directe, nous sommes parvenus à faire représenter la société dans le monde entier. L’objectif est de proposer des produits d’une gamme variée afin de répondre aux besoins des clients. La société cherche aussi à promouvoir les produits locaux des zones d’intervention. Ces principes ont été élaborés depuis 1998 lorsque les responsables ont décidé de lancer l’entreprise », a expliqué le représentant de la société Joseph Conboy. Selon lui, « ce que la société fait de tous ses produits, est que quand un distributeur indépendant cumule un certain nombre de points, il bâtit une équipe d’entrepreneurs. Et ils sont aujourd’hui au nombre de 15 millions les représentants indépendants à travers le monde. Ceux-ci participent à l’entrepreneuriat… »

Le conseiller juridique, David Sharma a fait savoir que  tous les produits de Qnet sont proposés d’une manière exclusive et les produits sont livrés aux clients à partir de six pôles internationaux : Malaisie, Turquie, Inde, les USA et les Pays bas. « Les principes sont clairs : la société ne sollicite pas des investissements, prendre des dépôts, promettre des retours d’argents fixes, vendre des actions dans la société, offrir un emploi, mener des ventes abusives ou d’autres tactiques agressives.  Et ces principes sont intangibles. Si ce n’était pas le cas, les clubs anglais et la CAF n’allaient pas nous démarcher… »

Pour son lien avec l’honorable Thiam, le conseiller juridique, David Sharma dira que le député n’est qu’un consultant. « Il n’est pas impliqué dans le fonctionnement de la société. Il y’a un déficit de communication à ce niveau. L’honorable Amadou Thiam n’a pas une responsabilité dans le système de gestion de la société. Tout ce qui se dit c’est de l’intox », a-t-il précisé.

Bréhima Sogoba

 

Source: L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur