Action humanitaire : Le CICR sensibilise sur la vision commune entre le DIH et le coran en matière de protection des personnes en zone de conflit.

Au cours d’un atelier de deux jours, le CICR et les responsables religieux de Gao ont échangé sur les points communs entre loi islamique et le DIH dans les zones de conflit.

Du 21 au 22 novembre dernier, le comité international de la croix rouge au Mali a organisé à Gao une rencontre d’échange entre 25 imams et érudits venus des cercles de Bourem, Ansongo et Gao et le CICR.

Les participants ont discuté sur la convergence entre les règles du coran et du droit international humanitaire en matière de la protection des personnes vulnérables en zones de conflit.

C’était une occasion aussi pour le CICR de faire connaître son mandat à des personnes qui ont une très grande importance dans la société malienne et qui sont très écoutées par la population ainsi, en maintenant le dialogue avec ces personnalités, l’organisation internationale est donc sûr d’être comprise par l’ensemble des communautés.

Pour rappel, de mêmes types de rencontre ont été organisées par le CICR en septembre 2016 à Bamako puis en juillet et octobre 2019 respectivement à Mopti et Kidal. D’autres ateliers sont encore envisagés ailleurs dans les jours à venir.

 

Saïdou Guindo (stagiaire)

Malijet

Suivez-nous sur Facebook sur