Absence de policiers dans les à l’aéroport : 68 agents fautifs relevés

L’affaire d’absence de policiers dans les box de l’Aéroport pour l’enregistrement des passagers du vol d’Air Mauritanie dans la nuit du 6 au 7 novembre poursuit son chemin. Le lundi dernier, la direction générale de la police a dévoilé sa sanction disciplinaire à l’encontre des agents fautifs. 68 agents ont été mutés sur le champ.


Même si le directeur de la police des frontières, dans sa tentative de défense de la faute commise par ses agents, l’absence des policiers dans les box d’enregistrement à l’arrivée du vol de Air Mauritanie qui aurait atterri plutôt que prévu, le directeur général de la Police sur instruction du département de la sécurité a décidé de relever les agents fautifs et de les affecter dans les commissariats suivant une décision en date du lundi 11 novembre 2019. Ils ont 68 agents à être touchés par cette décision de mutation. On apprend de source policière que d’autres sanctions suivront après cette première à l’encontre des agents en poste le jour de cet incident, survenu dans la nuit du 6 au 7 novembre à l’Aéroport du Président Modibo Kéïta. Selon les explications du directeur de la police des frontières, la procédure d’ouverture de la salle révèle de leur seule compétence. Il s’avérait que c’est un agent de l’aéroport qui aurait  ouvert la salle avec sa carte magnétique permettant du coup aux passagers d’y rentrer et de passer sans formalité. Sur les images, les policiers surpris par cet acte des passagers se sont vite mis au travail en rappelant les passagers à retourner pour les formalités.  Même si, selon plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux, que ce genre d’incident intervient dans pas mal d’aéroport au monde, cela ne pourrait expliquer ce laxisme qui plonge davantage notre Aéroport dont la renommée est entachée par plusieurs autres scandales dus au manque de vigilance des agents  de police…..Lire la suite sur Aumali

O.D.

Source: L’Indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur