À travers le projet MA-CB OU MASSEBE : Mamadou Dembélé dit Dabara compte aider les orphelins de guerre et déplacés de Bla

Mamadou Dembélé dit Dabara, artiste chanteur, compositeur… est porteur d’un projet de mobilisation de don dénommé Mouvement action citoyenne dans le cercle de Bla. L’intéressé a affirmé, à l’occasion d’une rencontre avec la presse en début de semaine, que les fonds collectés seront mis à la disposition des veuves et orphelins de guerre et aux anciennes gloires de musique du cercle de Bla.

Depuis l’insurrection sécessionniste de 2012 au nord du pays et le coup d’État qui lui a succédé, la situation sécuritaire au centre et au nord du Mali demeure une préoccupation. L’instabilité politique et sécuritaire est désormais persistante. Cette situation a occasionné la perte de centaines de militaires et civils. Malgré les initiatives nationales, prévoyant entre autres la stabilisation du pays et la promotion de la paix, les attentes restent grandes. Le cercle de Bla ne fait pas exception de ces localités qui ont été victimes de l’insécurité. Plusieurs militaires venant de cette ville sont morts, arme à la main, en défendant la patrie. Bla, selon Dabara, est une zone de brassage culturelle qui a connu des artistes ayant fait la gloire de cette localité. Pour Mamadou Dembélé Dabara, au lieu que ces anciens servent de repères, ils sont la plupart tombés dans les oubliettes en devant du coup des laissés pour compte. Il trouve que les artistes d’une génération avancée méritent une reconnaissance de leur travail. « C’est dans ce contexte que le Mouvement action citoyenne dans le cercle de Bla (MA-CB ou Massebè ) a initié ce projet d’appui aux veuves et orphelins de guerre et aux Anciennes Gloires de Musique du cercle de Bla. Une initiative qui permettra de ne pas oublier certains et de tirer d’autres, laissés pour compte », a laissé entendre l’artiste Dabara.

La population cible du projet est les femmes des militaires tombés sur le champ de l’honneur et les anciennes de la musique du cercle. « Impulser un élan de patriotisme chez les communautés en faveur des personnes et leurs familles dont le sacrifice pour le cercle ou la Nation n’est pas à démontrer, sensibiliser les communautés sur leur participation à la promotion de la paix, prouver que la musique locale peut constituer un facteur de promotion et de consolidation de la cohésion sociale et véhiculer un message de paix… » , a-t-il précisé.

Pour l’artiste ballafoniste, l’initiative permettra à la population de s’occuper davantage des ayants-droits des personnes décédées pour la patrie et les anciennes gloires de la musique du terroir sont récompensées pour service rendu à la Nation. « Ce projet sera exécuté en tournée dans les 17 communes du cercle, notamment Beguené, Bla, Diaramana, Diéna, Dougouolo, Falo, Fani, Kazangasso, Kéméni, Korodougou, Koulandougou, Niala, Samabogo, Somasso, Tiéména, Touna et Yangasso. À travers cette tournée, une opération de collecte sera menée dans toutes les communes. Les autorités administratives et politiques, les chefs coutumiers, les légitimités traditionnelles et les bonnes volontés seront contactés dans le cadre de la mise en œuvre du projet. Les veuves et orphelins de guerre seront identifiés dans les différentes communes afin de partager entre les produits de la tournée », indique-t-il.

Et de préciser que la tournée se déroulera ainsi : dimanche 16 février à Falo, lundi 17 février 2020 à Korodougou, mardi 18 février 2020 à Yangasso, mercredi 19 février 2020 à Tona, jeudi 20 février 2020 à Bla, vendredi 21 février 2020 à Fani, samedi 22 février 2020 à Dougouolo, et le 25 février sera la cérémonie de remise officielle des dons au préfet.

Boureima Guindo

  Source: Journal le Pays-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur