5e DEJEUNER DE PRESSE DE LA MAIRIE DE COMMUNE V : La transparence dans la gestion

La mairie du la Commune V du district de Bamako a organisé son traditionnel déjeuner de presse à l’hôtel Olympe de Bamako le 3 août 2019. Il a été présidé par le maire Amadou Ouattara, assisté par certains de ses adjoints.

 

L’objectif était de faire l’état des lieux des activités réalisées ces six derniers mois ; prendre des mesures correctives si nécessaire et projeter des perspectives prometteuses avant la fin du mandat.
Six milliards soixante-quatre millions neuf cent soixante-quatorze mille (6 064 974 000) F CFA est la somme injectée dans les différentes activités de la Commune V durant le 1er semestre de l’année 2019. Au chapitre des grandes réalisations figurent le lancement des travaux de voirie et de drainage des eaux, dans le cadre de la phase II du Programme d’assainissement et de développement urbain de Bamako (Padub). Ce lancement a eu lieu le 2 février 2019 et le projet est financé par l’AFD à hauteur de 4,9 milliards de F CFA pour un délai d’exécution de dix mois et les travaux d’aménagement de l’ilot 108 de Baco-Djicoroni ACI par la Cellule de suivi de la politique nationale de la ville (CS-Ponava), le 23 avril 2019 financé dans le cadre du Pacum à hauteur de 50 911 780 F CFA pour un délai de quatre mois.
D’autres efforts sont entrepris dans le domaine de l’environnement et du cadre de vie des populations. Ils portent sur le maintien en l’état de service des dépôts d’ordures dans le cadre de la mise en œuvre du contrat d’affermage qui lie la mairie et la coopération d’assainissement des GIE, par la combinaison stratégique des moyens disponibles que sont deux hydro-cureurs, une multi benne et une trente de caisses.
Cependant, des difficultés financières demeurent. A elles s’ajoutent le climat social peu réceptif, le non-paiement des taxes par les occupants des marchés, le refus systématique de l’enrôlement par les occupants des équipements collectifs marchands non encore enlevé, le problème foncier qui concerne le recasement des 4000 déguerpis à Mountougoula.
Malgré les difficultés, des perspectives reluisantes sont en vue pour mener à bien la mission assignée aux autorités communales de la Commune V comme la poursuite du recasement des déguerpis à Mountougoula, l’élaboration et l’adoption, par le conseil communal, du budget primitif de 2020 avant le 30 octobre 2019, la création et la mise à jour du site Internet de la mairie et la poursuite des démarches en vue de la levée des obstacles à la généralisation du recouvrement Bioélectrique des taxes et autres redevances.

B. M.

LE POINT DU MALI

Suivez-nous sur Facebook sur