200ème numéro déjà ! Un défi pour mieux faire

Le numéro du journal «Aujourd’hui-Mali» que nos lecteurs tiennent entre leurs mains est le numéro 200. C’est dire donc que nous avons respecté 200 fois le rendez-vous hebdomadaire avec nos lecteurs que nous remercions pour la confiance placée en nous et leurs encouragements qui ne cessent de nous requinquer, après les affres du bouclage de chaque numéro, auquel nous consacrons beaucoup d’énergie, mais surtout de l’attention et de la rigueur, pour uniquement toujours mieux les servir. 

Mais loin de nous l’autosatisfaction. C’est plutôt une occasion du renouvellement du défi que nous avons promis dès le départ. En effet, nous sommes conscients que l’univers de la presse malienne est florissant, tant les titres foisonnent. Mais nous rassurons nos fidèles lecteurs et les annonceurs, qui sont de très bons partenaires, que notre ambition a toujours été de ne jamais être compté comme un journal de plus, mais un journal différent, voire particulier, en ce sens que nous cherchons à toujours nous démarquer par la qualité, l’originalité et l’innovation dans le traitement de l’information.

C’est vrai que parfois nous sommes incompris lorsque nous faisons preuve d’audace dans notre approche de l’information. Tout comme nous pouvons déranger par nos révélations. Et ainsi nous sommes couverts de pou et de boue par des détracteurs dont les arguments et les mobiles relèvent plus de la subjectivité que de la vérité. Mais c’est cela même qui fait le charme de notre métier que nous nous efforçons de sauvegarder dans son essence et sa quintessence, conscients qu’il n’y a de bon journaliste que d’impertinent. L’essentiel, pour nous, c’est d’honorer le sens du devoir et de savourer le bonheur du travail bien fait.

C’est d’ailleurs pourquoi, dans les prochains numéros, nos lecteurs auront le bonheur de découvrir de nouvelles rubriques, assez originales, pour leur prouver notre souci ardent de diversifier davantage le contenu que nous leur servons chaque semaine.

C’est parce que, entre les lecteurs et nous, il existe comme un pacte sacré que nous ne trahirons jamais car ils sont, pour «Aujourd’hui-Mali», la raison d’exister.

Que Dieu, Tout-Bon et Tout-Puissant, nous protège, nous couvre de sa Grâce et sa Miséricorde infinies. Que Dieu sauve le Mali !                                                            La Rédaction

 Témoignages sur les 200 numéros :

Lancé en janvier 2016, votre hebdomadaire d’informations générales “Aujourd’hui-Mali” diffusera son 200è Numéro ce vendredi 24 Janvier 2020. A cette occasion, nous avons donné la parole à des professionnels afin de recueillir leurs témoignages.

MOUSSA BOLLY, JOURNALISTE FREE-LANCE : «Aujourd’hui-Mali : Un Trésor toujours attendu par le lectorat»

Moussa Bolly

 Je ne saurais dire : Déjà 200 numéros ? Et cela d’autant plus que j’ai l’impression que Aujourd’hui-Mali a été toujours là, rayonnant dans le paysage médiatique malien où, malheureusement, les meilleurs titres comme le vôtre sont souvent noyés par des parutions fantaisistes et opportunistes.

Un contenu riche, une ligne éditoriale assumée et privilégiant l’investigation font de chaque numéro un trésor à collecter, à archiver pour les abonnés ! Un journal devenu, au fil des parutions, un fidèle thermomètre et un excellent baromètre du Mali d’Aujourd’hui !

Aujourd’hui-Mali est toujours au rendez-vous de l’actualité, jamais en manque de révélations croustillantes sur le landerneau politique ou économique ainsi que des fenêtres agréables ouvertes sur la Culture, le Sport… et les succès stories du pays et de sa dynamique diaspora…

Aujourd’hui-Mali ne cesse de se bonifier avec le temps comme si sa rédaction avec avait fait sienne la devise olympique : «Citius, Altius, Fortius», c’est-à-dire : «Plus vite, plus haut, plus fort» !

Si la UNE fait de l’hebdo une véritable œuvre d’art, je suis surtout impressionné par cette étonnante capacité de la rédaction à toujours mettre la barre plus faut, comme si elle prenait un immense plaisir à s’auto-défier ! C’est réconfortant de voir une équipe de passionnés qui ne craint pas les défis professionnels et qui ne rechigne jamais à donner le meilleur d’elle-même pour satisfaire un lectorat très exigeant.

Déjà 200 numéros ! Waouhhhhh ! Quelle constance, quelle persévérance dans l’effort.  C’est aussi la preuve de la confiance des lecteurs et des partenaires grâce à qui il est aisé aussi de gagner le pari financier qui se cache derrière tout bon produit professionnel !

Vivement le 300è numéro avec toujours ce bonheur inégalé de découvrir la UNE, ce chef d’œuvre qui est la vitrine d’un contenu toujours à hauteur de souhait !

Bravo et courage à la Direction et à la Rédaction de Aujourd’hui-Mali !

CHAHANA TAKIOU, DIRECTEUR DE PUBLICATION DU JOURNAL «22 SEPTEMBRE» :

 «Aujourd’hui-Mali a révolutionné le monde des médias au Mali»

Il force le respect et l’admiration, pour celui qui connait le travail d’un journal. En un mot, votre équipe abat un travail impressionnant. Un véritable effort, une saine émulation pour mériter la place qui est la vôtre aujourd’hui: un des meilleurs titres de la place.

Elhadj Chahana Takiou

En si peu de temps, le journal, né avec ses trente-deux dents, tente de dépasser, si ce n’est déjà pas fait, les vieux et «Grands» titres de la place.

L’élève, Alou Badara Haïdara dit ABH, est tellement ambitieux qu’il a dépassé certains de ses maîtres, je précise bien certains.

Dans le fond, le journal traite l’actualité, avec des enquêtes, dossiers, qui portent la seule marque du journal. Il est spécialiste des scoops, surtout en sports, son domaine de prédilection.

A vrai dire, sans complaisance, l’hebdomadaire du vendredi est un bon journal, qui fait notre fierté.

Longue vie à son promoteur et à la dynamique équipe qui l’anime !

MODIBO FOFANA, PRESIDENT DE L’ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS DE LA PRESSE EN LIGNE (APPEL) :

 «Aujourd’hui-Mali est l’un des meilleurs journaux au Mali.. »

 «Le journal Aujourd’hui-Mali est l’un des meilleurs hebdomadaires du Mali pour ne pas dire l’un des meilleurs journaux de la place. Sa parution régulière et le volume de ses pages lui a valu le titre d’un journal de référence dans un paysage médiatique de plus de 200 journaux.

Modibo Lassana Fofana

La variété  de ses rubriques et la qualité des articles ont vite imposé le journal dans un secteur à rude concurrence. Je n’ai pas oublié la présentation du journal qui est irréprochable. Bref le journal a relevé le défi du marketing. Bon vent au journal. Vivement les 1 000 Numéros.

MODIBO NAMAN TRAORE, JOURNALISTE :

 «Aujourd’hui-Mali est venu combler un vide dans l’espace médiatique de la presse écrite au Mali»

Modibo Naman Traoré

«Si Aujourd’hui-Mali n’existait pas, il fallait le créer, mais voilà, il existe. Ce magazine est venu combler un vide dans l’espace médiatique de la presse écrite. L’opinion publique avait nécessairement besoin d’un tabloïd people, les colonnes du journal ont été ouvertes au nom du showbiz, on avait aussi besoin de papiers d’enquête sur tous les sujets brûlants du moment, de rappel historique, mais surtout d’analyses pointues qui nous font sortir des sentiers battus d’infos factuelles. Bref, j’en oublie volontiers d’autres aspects. Toutefois, il faut reconnaitre cette dose de subjectivité dans le traitement de certains articles qui n’enlève en rien à l’honnêteté intellectuelle qui est un crédo de Aujourd’hui-Mali. La sincérité des titrailles, la rigueur dans l’écriture sont aussi de bons points accumulés par ce magazine».

BRUNO DJITO, DIRECTEUR DE PUBLICATION DE «MALI HORIZON» :

 «Aujourd’hui-Mali s’est bien imposé en matière d’investigations et d’affaires judiciaires»

Bruno Segebdji dirpub “Mali-Horizon”

 «Aujourd’hui-Mali est un succes story. Le journal s’est bien imposé en matière d’investigations et d’affaires devant la justice. Le journal est riche et bien présenté dans chacune de ses parutions. Rien à dire ! Félicitations au Directeur de publication et au personnel et bon anniversaire à Aujourd’hui-Mali que moi je classe comme le meilleur hebdomadaire de la place. Encore félicitations et bon vent !

YOUSSOUF TOURE, RESPONSABLE DE COMMUNICATION A LA BDM-SA :

 «Bonne continuation à Aujourd’hui-Mali pour continuer à nous informer en vrai»

 «Je trouve qu’Aujourd’hui-Mali est l’une des

Youssouf Touré

meilleures publications tant du point de vue de la qualité, du volume du papier que des articles. Je félicite donc toute l’équipe du journal à commencer par le Directeur de publication. Nous lui souhaitons une très bonne continuation à Aujourd’hui-Mali pour continuer à nous informer en vrai.

DJIBRIL TRAORE, JOURNALISTE A L’ORTM :

 «Les articles d’Aujourd’hui-Mali sont bien écrits et bien agencés»

«Aujourd’hui-Mali est un journal riche qui prend en compte les préoccupations des Maliens et qui, professionnellement, s’est imposé au fil du temps. Les articles sont bien écrits et bien agencés.

Djibril Traoré

Seul bémol à mon avis, je pense que la Une est souvent surchargée et pour finir j’avoue que je suis un grand lecteur de cette publication».

MOUSSA CAMARA, RESPONSABLE COMMUNICATION A LA BNDA :

 «Aujourd’hui-Mali fait partie des meilleurs titres au Mali»

 «J’attends impatiemment chaque vendredi le journal Aujourd’hui-Mali pour le lire avec délectation pendant le week-end. Le journal fait partie actuellement des meilleurs titres du microcosme médiatique du Mali. Cette position honorable ne doit rien au hasard. La bonne présentation du journal, la richesse et la diversité des sujets traités ainsi que la qualité rédactionnelle des articles en font foi.

Le mérite échoit au Directeur de publication, El Hadj Alou Badara Haïdara, un professionnel rompu à la tâche avec une équipe dynamique, professionnelle et à cheval sur les préceptes éthiques et déontologiques du métier.

J’invite le journal à plus de persévérance pour relever davantage le défi de la qualité dans la presse malienne. Ce qui est loin d’être une gageure pour A.B.H et son équipe».

DRAMANE ALIOU KONE, PRESIDENT DE LA MAISON DE LA PRESSE :

Dramane Aliou Koné DAK

 «Aujourd’hui-Mali est un journal de référence. Et le défi est de maintenir la qualité»

 «Mon impression est très positive pour la simple raison qu’en un temps record l’hebdomadaire «Aujourd’hui-Mali» s’est imposé dans un espace médiatique embouteillé. Il est aujourd’hui le journal de référence du week-end autant par la qualité des informations que la mise en page et l’impression. Le journal s’est aussi et surtout distingué par faire de la place aux informations culturelles et sociales. Le défi est de maintenir la qualité. Donc bon vent !

ISSIAKA TAMBOURA, DIRECTEUR DE PUBLICATION DU JOURNAL SOFT :

 «Aujourd’hui-Mali innove et s’adapte à un monde en mouvement»

 A seulement 200 Numéros, Aujourd’hui-Mali s’est déjà frayé une place dans le paysage médiatique malien. Outre le sérieux des hommes qui l’animent, je note surtout la crédibilité des informations que cet hebdomadaire traite. Et je pense qu’en se démarquant du style classique qui consiste à rapporter et rappeler des faits déjà rapportés ailleurs, Aujourd’hui-Mali innove et s’adapte à un monde en mouvement.

SEYDOU SISSOUMA, DIRECTEUR DE CABINET D’ATT :

«Aujourd’hui-Mali, une synthèse réussie du magazine d’informations et du People au sens noble du terme»

Seydou Sissouma

 «Aujourd’hui-Mali est une synthèse réussie du magazine d’informations et du journal People au sens noble du terme : la vie des personnes au cœur de l’actualité. Cette ambition est bien servie par un bel effort sur le visuel (la maquette) et l’écriture des articles.

 FACOUROU SYLLA, CONSULTANT EN SPORTS : «Je félicite toute l’équipe du journal «Aujourd’hui-Mali» et je les encourage à mieux faire».

 Tout d’abord, à l’occasion du Nouvel An 2020, j’adresse mes vœux les meilleurs à tous les lecteurs du journal « Aujourd’hui-Mali». Je remercie très sincèrement la rédaction de m’avoir donné l’opportunité, dans ce numéro 200 du journal «Aujourd’hui-Mali », de m’exprimer.

Je suis un fidèle lecteur du journal, ce pour plusieurs raisons :

  • La confiance en l’homme, El Hadj Alou Badara Haïdara dit ABH, que j’ai connu dans le milieu sportif ;
  • La qualité de la publication (la bonne qualité du papier utilisé, le volume des informations traitées, la bonne plume de la rédaction…) ;
  • La qualité du journaliste ABH se traduisant par la qualité de la publication du journal « Aujourd’hui-Mali » qui se résume en cette maxime française de Gaston Leroux (1868 -1927) qui dit du journaliste : «Voir, savoir, savoir-faire, faire savoir». Ce qui infirme cette autre maxime allemande de Bismarck (1815-1898) qui dit : «Un journaliste, c’est quelqu’un qui a manqué sa vocation».

Je félicite toute l’équipe du journal «Aujourd’hui-Mali» et je les encourage à mieux faire.

Je suggère à la rédaction de regrouper certaines rubriques telles :

– Sports-Arts-Cultures,

– Economie-Finances-Développement,

– Administration-Cadres juridique et institutionnel.

Il serait intéressant d’y introduire de nouvelles rubriques telles :

– Santé-Environnement -Aménagement,

– Développement rural (agriculture, élevage, pêche),

– Education (nationale, civique, familiale),

– Devoir de mémoires (faits et connaissances).

Cette dernière rubrique sera réservée à l’Élite, au Sage et au Peuple.

Merci pour la considération portée à ma modeste personne.

ALASSANE DIOMBELE DIT ERIC : « L’équipe d’Aujourd’hui-Mali fait un travail fouillé et recoupe les informations »

Alassane Diombélé

 J’apprécie tout d’abord la façon de traiter l’information par l’équipe rédactionnelle du journal «Aujourd’hui-Mali» qui fait un travail fouillé et recoupe surtout avant publication, ensuite la mise en forme qui me parait très professionnelle, surtout la pagination. Tous mes encourageants à Aujourd’hui-Mali et vivement plus de pages du journal.

Bonne continuation à toute la rédaction !

LE MINISTRE THIERNO HASS DIALLO : «Aujourd’hui-Mali a démontré que le professionnalisme est un gage de réussite»

 Des inquiétudes au début. Ce journal a démontré que le professionnalisme est un gage de réussite.

Le Ministre Thierno Hass Diallo

Véritable hebdo-magazine, Aujourd’hui-Mali mérite de fêter l’anniversaire du numéro 200 avec une fierté allure, avec cette baraka chérifienne du maestro El Hadj Alou Badara Haïdara.

Bon anniversaire !

UN DIPLOMATE MALIEN EN POSTE A L’ETRANGER

 «Aujourd’hui-Mali gagnerait en audience en proposant une édition en ligne… »

 «Le 200ème Numéro déjà ! Quelle belle aventure pour cette jeune pousse ! Merci pour cette généreuse dédicace qui apporte un air de jouvence à la presse malienne.

La qualité de la plume, la diversité des sujets traités, les illustrations, la mise en page… et surtout l’effort de documentation font de votre journal une publication de référence au Mali.

Aujourd’hui-Mali gagnerait en audience en proposant une édition en ligne à ses nombreux lecteurs, notamment les Maliens de l’Extérieur.

Je souhaite à Aujourd’hui-Mali une glorieuse carrière digne des grands médias qui façonnent l’opinion d’ici et d’ailleurs».

FOUSSEYNI MAÏGA : «J’apprécie surtout la volonté d’Aujourd’hui-Mali de sortir du traitement classique des sujets»

Fousseyni Maiga, Dirpub “Le Flambeau”

«Je voudrais saisir cette heureuse occasion pour saluer le professionnalisme du journal «Aujourd’hui-Mali» qui, à chaque parution, sert de la nouveauté à ses lecteurs. J’apprécie beaucoup la volonté de la rédaction de sortir du traitement classique en proposant des sujets accrocheurs qui nous informent et nous permettent de découvrir l’histoire de nos institutions. Au-delà des sujets traités, le journal s’est également positionné comme une plateforme de promotion des talents et de reconnaissance du mérite. Personnellement, j’ai toujours bénéficié de l’accompagnement du journal. A chacune de mes initiatives, le journal a consacré des articles et des pages publicitaires. Gratuitement.

Après chaque reconnaissance, tant sur le plan national ou international, le journal m’a réservé un article, sans rien attendre en retour. J’étais toujours surpris de lire un article sur mes activités ou celles d’autres jeunes. Cela dénote non seulement du professionnalisme de ce journal, mais aussi de son engagement à porter le Mali et les Maliens. Aujourd’hui, je dirai, Aujourd’hui-Mali est à l’image de son promoteur, c’est à dire…ouvert, ambitieux et professionnel. Merci à toute la rédaction du journal. Merci à tous ceux qui accompagnent ce journal.

Merci à mon très estimé aîné et confrère ABH.

BOUBACAR BABA DIARRA, ANCIEN PRESIDENT DE LA FEMAFOOT : «Aujourd’hui-Mali est sérieux par le fait qu’il ne verse pas dans l’invective et la délation. Il est fiable par la qualité et la véracité de l’information publiée»

Gl Boubacar Baba Diarra, ex-président de la Femafoot

«Bravo et félicitations au journal «Aujourd’hui-Mali» pour la parution de son 200eme numéro. C’est le fruit d’un parcours fait de courage et d’abnégation.

À sa création nous étions sceptiques quant à la réussite du journal eu égard à la floraison des journaux qui avaient pignon sur rue et occupaient de ce fait l’espace médiatique du pays. Mais lentement et sûrement le journal par sa fiabilité sa régularité et sin sérieux a pu conquérir un segment important de cet espace médiatique pour s’imposer parmi les meilleurs.

Le journal «Aujourd’hui-Mali» est sérieux par le fait qu’il ne verse pas dans l’invective et la délation. Il est fiable par la qualité et la véracité de l’information publiée. Il se caractérise par la régularité de sa production et de ses livraisons. Tout cela témoigne le professionnalisme avéré de l’équipe d’animation du journal à laquelle nous renouvelons nos félicitations et encouragements pour la persévérance dans l’effort.

À très bientôt le 400eme numéro».

OUSMANE SACKO JEUNE ENTREPRENEUR EN AGRICULTURE : «Je suis très heureux de lire Aujourd’hui-Mali le week-end…»

 «Aujourd’hui-Mali est un journal bien enrichi avec des éditeurs à la hauteur. Je suis très heureux de vous lire chaque week-end, Mes vœux de bonheur à toute l’équipe du journal Aujourd’hui. Cependant, le journal aujourd’hui, en tant qu’un hebdomadaire, doit donner de l’élan en mettant des articles d’investigations afin de nous faire parvenir les informations sur la crise du Sahel, les troupes (armées du Sahel, nos partenaires militaires, notamment Minusma et Barkane). En gros, nous parler des différentes crises dans le Sahel et le Moyen-Orient si possible.

 

Source: Aujourdhui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur