14ème session ordinaire du conseil de l’ODHD/LCP : Le budget 2020 arrêté à 875.680.850 FCFA

Le Ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté, Président du Conseil d’Administration de l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte Contre la Pauvreté (ODHD /LCP), Hamadoun Konaté, a présidé, le vendredi, 13 mars 2020, les travaux de la quatorzième session ordinaire du conseil d’administration de l’ODHD/LCP, dans la salle de conférence Zoumana Bassirou Fofana. La session s’est pour la circonstance pensée sur des points suivants : mandatement et validation du procès verbal de la 13ème session ordinaire ; appréciation de l’état de mise en œuvre des recommandations de la 13ème session ordinaire ; présentation du rapport d’activités et du rapport financier 2019 ; présentation et approbation du programme de travail et du projet de budget 2020, e

Il  ressort  des débats que les dépenses dans le budget de 2019 s’élèvent à 769 030 885 Fcfa, soit un taux  d’exécution 98, 06%. Il a été  signalé  la mise à disposition tardive des fonds de la contrepartie  nationale au niveau   du panier  commun  logé  au PNUD  dont le virement a été fait en novembre 2019.  Au titre  de 2020, le projet de budget a été arrêté  en recettes et en dépenses  à la somme du 875.680.850 FCFA.  De ce fait, l’année 2020 verra le démarrage  du nouveau programme  d’appui  à la gouvernance économique  qui s’étalera  sur la période 2020-2024.

Pour la mise  en œuvre  de cet objectif, les dépenses s’élèvent à 255.864.032 Fcfa dont 215.183.182 Fcfa sur budget d’Etat, 38000000 sur fonds PNUD et 2 680 850 Fcfa sur ressources propres : les frais de fonctionnement à 100864032 Fcfa dont 90183182 Fcfa sur budget d’Etat, 2680850 Fcfa sur fonds  propres  et 8000000 sur fonds Pnud ; la mise ne charge  salariale du personnel pour un montant  de 120000000 Fcfa dont 95000000 Fcfa sur le budget d’Etat et 25 000000 sur fonds PNUD ; le remplacement  des équipements  obsolètes  et  l’acquisition  de matériels  roulants  et autres équipements  pour  un coût  de 35000000 Fcfa dont 30000000 Fcfa sur le budget  d’Etat et 5000000 Fcfa sur fonds PNUD.

En sommes, pour l’année 2020, a fait savoir le Directeur général  de l’ODHD/LCP, Bouréma Fasséry Ballo, porteront essentiellement sur le suivi du CREDD et des objectifs  de développement durable (ODD), la diffusion  du RNH 2019 et du rapport  de l’étude sur « profil de pauvreté  des 703 communes du Mali » et l’élaboration  du RNDH 2020. En plus de  ces activités, ajoute le DG Bouréma Fasséry Ballo,  s’ajouteront  la finalisation  et la réalisation  d’autres études thématiques, la poursuite  du partenariat avec l’USSGB, l’élaboration  du nouveau  plan  de formation  et la mise en œuvre  de  la stratégie de  communication  de l’ODHD/LCP.  La mise  en œuvre  dudit programme annuel, dit-il,  bénéficie  de l’accompagnement technique et financier  du Programme des Nations Unies pour le développement qui appui le gouvernement malien, à travers un programme   d’appui  à la gouvernance, à la résilience économique pour la réduction  de la pauvreté.

Le Ministre Hamadou Konaté a vivement félicité le Pnud pour son appui technique et financier au PAGER et au PAGEM dont l’ODHD/LCP est l’une des structures bénéficiaires. Les mêmes facilitations sont allées à l’endroit de l’UNICEF  et la Banque Mondiale pour leur contribution  au projet  d’amélioration  du système statistique national, aux partenaires techniques et financiers de même qu’aux structures partenaires de l’ODHH/LCP.

Hadama B. Fofana

Source: Journal le Républicain-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur