SANTE ANIMALE : Atelier national de validation de l’Epivet-Mali

Le ministère de l’Elevage et de la Pêche, en partenariat avec l’Organisation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture (FAO), a lancé ce mercredi 14 août 2019, l’atelier national de validation du projet d’arrêté ministériel portant création du Réseau de surveillance épidémiologique vétérinaire du Mali (Epivet-Mali). C’était sous la présidence du secrétaire général du MEP, Dr. Mahamadou Sylla. La rencontre se déroulera du 14 au 15 août 2019 dans un hôtel de la place.

 

Financé par la FAO à travers son projet “Soutien au programme de sécurité sanitaire mondiale (GHSA) dans la lutte contre les zoonoses et le renforcement de la santé animale en Afrique” qui couvre 14 pays d’Afrique dont le Mali, cet atelier a pour objectif, affirme le représentant résidant de la FAO au Mali, Dr. Lassana Doumbia, expert épidémiologiste, de valider le projet de texte de création de l’Epivet-Mali.

“Un groupe de travail a eu à plancher sur ce texte qui a fait des amendements. Il s’agit de valider les travaux de ce groupe et on souhaiterait sortir avec un texte consensuel que tout le monde partage et qui serait mis en œuvre facilement par l’ensemble des partenaires”, a indiqué M. Doumbia. Il a précisé que ce projet vise à réduire la vulnérabilité mondiale aux menaces des maladies infectieuses présentant des préoccupations de santé publique majeure.

Le secrétaire général du ministère de l’Elevage et de la Pêche a remercié la FAO à travers le centre d’urgence pour les maladies animales transfrontalières et rappelé qu’avec l’apport du Réseau de surveillance des maladies animales, le Mali a réussi avec brio les deux dernières étapes de la procédure OIE d’éradication de la peste bovine. Le Mali est classé pays indemne de peste bovine en mai 2003 et pays indemne d’infection en mai 2006.

Lire La suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook sur