PA & KA : Un laboratoire d’analyse qui ‘’s’en fou’’ des Maliens

De retour du laboratoire PA & KA, un laboratoire très sollicité, le fils d’un patient nous raconte la souffrance qu’il a endurée. Selon notre interlocuteur, le laboratoire PA & KA est un des laboratoires les plus sollicités en matière d’analyse dans notre pays. Mais malheureusement la qualité des prestations et l’accueil des patients laissent à désirer.

En fin de semaine écoulée, je me suis  rendu au PA & KA avec ma maman pour des analyses, sur recommandation d’un médecin. Arrivé sur place, le premier constat que nous avons fait, est que la structure n’a pris aucune disposition pour le parking des automobiles. Nous avons fait 3 fois le tour de la structure avant d’avoir une place pour nous garer. Après avoir trouvé une place pour notre véhicule, il nous fallait également attendre pendant des heures, pour avoir une place pour nous installer’’, nous a-t-il fait savoir. À l’en croire, ce n’est qu’après une longue attente devant la structure, qu’ils ont eu accès à la salle d’accueil qui était bondé de monde.

‘’En attendant, notre tour de passer à la caisse pour payer les frais d’analyses. On entendait la voix d’une dame jusqu’au fond de la salle, qui appelait les patients à haute  voix. Aussitôt que les personnes appelées se présentaient au guichet, toute la salle pouvait entendre les deux phrases qui suivent : “oui le résultat est bon” ou  “le résultat n’est pas bon”. Cela, nous a permis de savoir que PA & KA manque de sérieux et de professionnalisme. Enfin, n’est-ce pas trop amateur que de s’adresser ainsi publiquement aux patients ?’’, s’est-il interrogé.

Aux dires de notre interlocuteur, ils ont pu constater une autre injustice flagrante. Il s’agit du non-respect de l’ordre d’arrivée. ‘’En effet, malgré la disponibilité des tickets électroniques, on pouvait toujours s’arranger pour faire passer les personnes recommandées avant les autres’’, a-t-il dit. Toutefois, notre interlocuteur reconnaît qu’à l’intérieur, que les lieux sont assez propres et que la dame qui l’a accueillie au guichet était assez sympa. Il reconnaît également le professionnalisme du jeune garçon qui a fait le prélèvement de sang de sa maman.

Approché par nos soins pour en savoir d’avantage, le patron des lieux, Dr Aziz s’est montré indisponible. Pourtant, nous étions sur place à son invitation. Cependant, il avait fait prendre les dispositions pour nous faire signer un document, à travers lequel on devrait s’engager à ne pas rendre publique ce qu’on aurait vu à travers la visite des lieux. Un engagement que nous avons signé et que nous allons tenir. Qu’à cela ne tienne, force est de reconnaitre que les préoccupations soulevées ci-hauts n’ont jamais eu de réponses.

Par ailleurs, nous avons été mis au courant par une source médicale qu’y égard aux nombres élevés de patients qui sollicitent PA&KA,  les résultats des analyses ne sont plus forcément très fiables. Nous avons reçu plusieurs autres témoignages allant dans le même sens. Aussi, il convient d’ajouter que la plupart des médecins qui orientent les patients vers cette structure le font uniquement à cause des ristournes…Cette question de ristourne qui est d’ailleurs à la base de tous les maux de nos services de santé.

Nous y reviendrons plus en détails dans nos prochaines publications.

Drissa Kantao

Suivez-nous sur Facebook sur