Mali : La fièvre hémorragique de Crimée-Congo fait 7 morts

Une épidémie de fièvre hémorragique de Crimée-Congo s’est déclarée dans le centre du Mali. Sept personnes ont déjà perdu la vie. La maladie virale se transmet par des tiques infectées. Elle a été « détectée à la fin janvier chez un berger du village de Samoa », dans le district sanitaire de Kéra, a-t-il ajouté. L’homme, contaminé par l’intermédiaire d’un boeuf, « a été traité » sur place. Mais le 1er février, « il y a eu 14 cas détectés et 5 personnes sont mortes » dans le même village, a précisé le porte-parole.


Deux autres habitants du même village sont décédés après avoir été transportés dans des centres de santé à Sévaré (centre), selon la même source. « C’est différent du coronavirus », a tenu à rassurer le porte-parole.

 

Suivez-nous sur Facebook sur