Le coronavirus est-il vraiment très dangereux ?

L’être humain a peur de l’inconnu et le coronavirus pour nous est une maladie du jamais-vu. Beaucoup d’aspects de ce virus ne sont pas encore connus par les chercheurs. Les médicaments pour lutter contre ne sont pas encore trouvés. Il faudra encore quelques mois pour mettre au point les vaccins… Pour l’instant, seul le système immunitaire pour y faire face.

 

Le coronavirus se transmet très rapidement et les voies de transmissibilité sont multiples. C’est pour cette raison qu’on a vu la Chine bien qu’elle met toujours le développement de l’économie en priorité, a instauré une mise en quarantaine draconienne pourrait freiner très fortement son économie.

Une chose est sûre, cette maladie est plus mortelle qu’une simple grippe, selon les chiffres publiés en Chine, le taux de mortalité à Wuhan s’estimerait à 2,9 % contre 0,1% de celle d’une grippe. Il est dix fois plus mortel que la grippe ce qui signifie que le taux de mortalité global est de 2% au lieu de 0,2% 

Les plus atteints sont les personnes âgées, d’autant plus combinées avec des pathologies cardiaques et pulmonaires. Mais, depuis tout récemment, on constate que les moins de 60 ans sont aussi concernés.

Selon certains observateurs nous sommes partis pour des millions de morts à moins de mesures draconiennes.
Le Mali qui est parmi les pays le plus pauvres avec un système de santé fragilisé ou quasi inexistant aura du mal à combattre la maladie s’il ne se prépare pas pour cette  éventualité de cette attaque meurtrière de coronavirus. Des aides supplémentaires ainsi que des financements doivent être envisageables.

Quels sont les premiers symptômes du Covid-19 (coronavirus) ?

 

Selon certains spécialistes, l’infection du Covid ne se présente pas comme un rhume habituel avec le nez qui coule ou une toux avec cathares et crachats, mais au contraire avec une toux sèche. C’est le premier signal à bien identifier.

Pour ceux qui le peuvent, il est important de s’exposer le plus possible au soleil en accord avec vos conditions climatiques actuelles. Le covid ne résiste pas au-dessus de 27–30 degrés.

Le Coronavirus est assez grand, il a un diamètre d’environ 400 à 500 nm. Cela signifie que tout type de masque peut l’arrêter, il n’est donc pas nécessaire d’avoir des masques spéciaux. La situation est différente si vous êtes médecin ou personnel sanitaire et que vous devez être exposés à de fortes décharges du virus et dans ce cas il est indispensable d’utiliser des masques spéciaux. Si une personne qui a été déjà affectée éternue devant vous, et qu’elle se trouve à 3 m de distance, le virus ne vous atteindra pas. C’est la raison pour laquelle une distance de sécurité est importante entre les personnes. Pas facile, me direz-vous, de garder cette distance.

Quand le virus se trouve sur des surfaces métalliques, il survit pendant environ 12 heures ! Il est donc extrêmement important quand vous touchez des surfaces métalliques comme des poignées de porte, des portes, des appareils électroménagers, des poignées de soutien sur les tramways, etc. de bien vous laver les mains et de vous désinfecter avec soin.

Le virus peut vivre caché dans les vêtements et sur les tissus pendant environ 6 à 12h. Les produits de lavage normaux peuvent le détruire. Pour les vêtements qui ne peuvent pas être lavés chaque jour, si vous le pouvez exposez-les au soleil ou à une source de grande chaleur ce qui tuera le virus.

Comment se manifeste le virus :

• Le virus s’installe tout d’abord dans la gorge, provoquant une inflammation et une sensation de gorge sèche: ce symptôme peut durer 3 à 4 jours.

• Le virus voyage en utilisant l’humidité qui est présente dans les voies aériennes respiratoires, il descend dans la trachée et il s’installe dans les poumons en causant une pneumonie. Ce passage a besoin d’environ 5 à 6 jours.

• La pneumonie se manifeste avec de la fièvre élevée et des difficultés de respiration et elle ne ressemble absolument pas à un rhume ordinaire. Vous pourriez même avoir la sensation de vous noyer à cause de la difficulté respiratoire. Dans ce cas-là il est indispensable d’appeler immédiatement un service de soins d’urgence.

Comment éviter le virus:

La transmission du virus arrive dans la majorité des cas par contact direct, en touchant des tissus ou des matériaux sur lesquels le virus est présent: se laver les mains fréquemment est absolument fondamental.

Le virus survit sur vos mains pendant environ 10 minutes, mais pendant ces 10 minutes beaucoup de choses peuvent se passer : se frotter les yeux ou se gratter le nez par exemple et permettre ainsi au virus d’entrer dans votre gorge ! Donc, pour votre bien-être et pour celui des autres, lavez-vous le plus souvent possible les mains et désinfectez-les !

Vous pouvez faire des gargarismes avec une solution désinfectante qui élimine ou réduit le quota du virus qui pourrait peut-être être entré dans votre gorge. En faisant cela, vous éliminerez le virus avant qu’il ne pénètre dans la trachée et ensuite dans vos poumons.

Désinfectez votre clavier d’ordinateur et votre souris, sans oublier votre téléphone portable et votre téléphone fixe.

Nous devons tous avoir une grande attention et prendre soin de nous pour notre bien-être et pour celui des autres. »

 

Pourquoi paniquer pour le coronavirus?

Le nouveau coronavirus a déjà tué 5359 sur les 140.875 personnes identifiées comme infectées, ça fait 3.8% ou une personne sur vingt-six. Ce ne semble pas beaucoup, mais la grippe dite Espagnole, qui a tué des millions de personnes en 1918, bien plus que la Première Guerre Mondial, avait un taux de mortalité bien moindre.

Mais le vrai taux de mortalité n’est pas si évident à calculer. 3.8% des personnes diagnostiquées comme infectées sont morts, mais beaucoup sont encore malades et certains vont encore mourir, tandis que d’autres nouveaux cas seront détectés.

Aujourd’hui (le 14 mars) on remarque que seulement 70.174 personnes sont guéries et sorties de l’affaire, donc on doit techniquement dire qu’il y a eu 5359 morts sur une totale de 75.533 (70.174 guéris plus 5359 morts). Ça donne un taux de mortalité de presque 7.1% – assez flippant !

Ça fait une personne sur quatorze, et surtout des personnes âgées, une sur six il apparait. 

S’il en restait là, le Covid-19 ne vaudrait pas la peine d’en parler. Il fait paniquer parce qu’il est plein d’incertitudes:

 

Il tue 20 à 30 fois plus qu’une grippe ordinaire. 3,4% de mortalité, mais chez les plus de 60 ans qui ont des problèmes de santé – pneumonie, cancer, diabète, tension, cardiaque.. – ça monte à 10 ou 15%.

– Il n’y a pas de vaccin. Alors que pour une grippe, le vaccin rassure ceux qui paniqueraient.

– Il n’y a pas de traitement pour l’instant.

-10 a 30% des cas sont sérieux à sévères. De nombreux comas.

– Il est sournois! Il a une période d’incubation très longue, jusqu’à 14 jours (2 jours pour une grippe). Une personne infectée peut contaminer beaucoup d’autres avant même de savoir qu’elle est infectée ou d’avoir des symptômes. Ces autres personnes faisant de même, il peut y avoir des centaines d’infections à partir d’un porteur.

– Après une période initiale avec assez peu de malades, il a une croissance exponentielle et ajoute 30 à 50% de nouveaux cas chaque jour. Il semble alors incontrôlable.

– Les grippes ne durent que 2 à 3 mois et s’arrêtent quand le temps change. Il n’y a aucune raison que cela soit pareil pour le Covir-19.

Si l’on écoute les prédictions les plus sinistres – et certainement les plus fausses – 40 à 70% de la population mondiale pourrait être touchée. Ça fait 3 à 5 milliards de personnes infectées! Et avec un taux de mortalité de 3,4%, ça fait 100 à  200 millions de morts.

Paniquer ne servira pas à grand-chose, mais une prise de conscience du risque sera mieux pour tout le monde. C’est dommage que certaines personnes banalisent le phénomène. Nous devons suivre scrupuleusement toutes les consignes pour éviter sa transmission. 

 

 Zeinabou Maïga

LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook sur