DISTRIBUTION D’AZITHROMYCINE A KAYES : Une plateforme « efficace » en gestation

Pour faciliter la distribution de l’Azithromycine dans la région de Kayes afin de lutter contre la mortalité infantile, tous les acteurs de la santé sont en conclave à Bamako. L’atelier de deux jours a pour but de permettre une meilleure distribution de masse de l’Azithromycine dans la région.

Pour réduire au minimum de 15 % le taux mortalité infantile chez les enfants de 1 à 59 mois et de 25 % chez les enfants chez les enfants de 1 à 5 mois au Mali, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a opté pour la distribution gratuite de l’Azithromycine.

Avent le lancement de l’opération à Kayes, le département a réuni à Bamako l’ensemble des acteurs du secteur de la santé afin de mettre en place une plateforme efficace de distribution. Le but principal est d’atteindre les objectifs en impliquant les acteurs clés.

« A travers des discussions franches et des échanges féconds afin de parvenir à la mise en place d’une plateforme consensuelle à même d’assurer la mise en œuvre de cette importante activité dans les conditions optimum pour sa peine réussite », rappelle le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba Sow, avant d’assurer son engagement et celui de l’ensemble du gouvernement malien à soutenir et pérenniser cette initiative qui, dit-il, apportera des solutions pérennes à la maitrise de la mortalité maternelle et infantile dans le pays.

L’Azithromycine a déjà fait ses preuves au Niger, au Malawi, au Kenya et en Ethiopie en réduisant de 15 % le taux de mortalité infantile. Le projet est financé par la Fondation Bill et Mélinda Gates à hauteur de 40 millions de dollars.

Cet atelier est organisé quelques jours après l’atelier de haut niveau sur la réforme du système de santé au Mali. Il réunit autour des acteurs maliens, les partenaires du pays dans le domaine de la santé. Il s’agit de l’OMS, l’USAID, l’Unicef, le HKI, RH20, Sight Savers, PS, Save the Children et la Fondation Bill et Melinda Gates qui, faut-il le rappeler, accompagne le Mali dans la lutte contre la mortalité infantile.

Sory I. Konaté

30mnutes

Suivez-nous sur Facebook sur