Collectif des jeunes pharmaciens du Mali (COJEP): le Plan d’action 2019-2020 adopté

Le Samedi 13 avril dernier, le Collectif des Jeunes Pharmaciens du Mali (COJEP) a tenu son Assemblée Générale à la maison des ainés. C’était en présence du Président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens du Mali (CNOP) ; des Présidents des Conseils Régionaux de l’Ordre des Pharmaciens, du président d’honneur du collectif des jeunes pharmaciens du Mali (COJEP) ainsi que des Présidentes et Présidents des associations et syndicats pharmaceutiques du Mali.

 

À l’entame des activités M. Jules Amadou TOGO, Président du Collectif des Jeunes Pharmaciens du Mali (COJEP) a tout d’abord invité l’Assemblée à observer une minute de silence en la mémoire des disparus. Et de souhaiter la bienvenue à l’ensemble des personnes ayant effectué le déplacement. Témoignant que l’Assemblée Générale est toujours un moment important dans la vie d’une association, le Président Togo a informé que l’occasion sera opportune d’informer, de faire le point, de rendre compte aux adhérents des actions entreprises et des résultats obtenus. De réitérer qu’elle demeure également un espace de dialogue et d’échange entre les membres afin de vérifier la pertinence des activités par rapport aux attentes du Collectif. ‘’J’exhorté les uns et les autres à accorder plus d’intérêt à cette AG délibérant sur  l’ordre du jour à savoir : l’Adoption du plan d’action 2019-2020 du COJEP et bien sûr, la mise en place de la commission de suivi des recommandations de la 1èreédition de la journée carrière et formations continues en pharmacie’’, a-t-il mentionné. À en croire M. Jules Amadou TOGO, Président du COJEP, le plan d’action soumis à l’assemblée pour adoption est le résultat des expériences et acquis des précédents bureaux du COJEP, des constats actuels, mais également des séries de rencontre et d’échange initiées par le COJEP avec l’ensemble des forces vives de la profession pharmaceutique. Il s’agit notamment : la prolifération des universités privées de pharmacie, l’effectif pléthore des étudiants de la Faculté de Pharmacie, les difficultés de formations continues en pharmacie, l’employabilité des jeunes pharmaciens, la violation des textes qui régissent la profession pharmaceutique et  la vente illicite des médicaments. ’’J’invite chacun à rester engagé afin de relever les défis majeurs auxquels sont confrontés les jeunes pharmaciens et la profession pharmaceutique’’, a-t-il dit avec insistance.

Tout en sollicitant l’appui de chacun auprès du bureau exécutif pour accomplir la délicate mission, le Président TOGO a rassuré  les jeunes pharmaciens, le Conseil national de l’ordre des pharmaciens, les conseils régionaux de l’ordre des pharmaciens ainsi que l’ensemble des syndicats et associations pharmaceutiques de l’entière disponibilité du bureau exécutif du COJEP à travailler de concert avec eux, à être toujours à l’écoute de leurs préoccupations et naturellement de leurs propositions.

Dognoumé DIARRA

Le Confident

Suivez-nous sur Facebook sur