15 cas de coronavirus à Touba: Cherif Ousmane Madani Haidara doit arrêter son irresponsabilité

Allah n’est pas obligé !

Allah n’est pas obligé d’entendre les prières collectives de leaders religieux politisés en recherche de publicité.

Allah n’est pas obligé d’épargner aux maliens les tourments de la maladie alors même que les saoudiens en meurent à la Mecque et à Médine, lieux saint de l’islam, au point de fermer des mosquées et d’interdire la OUMRA.

La congrégation des mourides de Touba au Sénégal est fortement ébranlée avec plus de 15 malades du coronavirus.

Cherif Ousmane Madani Haidara appelle encore à une prière collective contre le coronavirus alors même que ce genre de rassemblement constitue un terreau fertile à la propagation du virus. Haidara , qui n’est pas scientifique, doit entendre la parole des professionnels de la santé et éviter de faire courir des risques inutiles à ses fidèles. Il doit comprendre ce message ou y être contraint.

Les prières collectives sont en train d’être interdites partout dans le monde. Le Mali doit emboiter le pas et ne pas être à la traîne comme d’habitude. Quand des pays riches comme l’Italie sont à genoux,  le système sanitaire défaillant du Mali, délabré et insuffisant, sera vite dépassé et les conséquences risquent d’être dramatiques.

Hélas ! Les autorités maliennes connues pour leur mollesse devant ces vendeurs d’illusions de religieux richissimes ne feront sûrement rien.

Évitons à ce pays une épidémie, fermons les mosquées !

Source: Bamada.net

Suivez-nous sur Facebook sur