Journée mondiale d’al-quds au Mali : Chouala Bayaya Haïdara exprime sa solidarité avec le peuple palestinien contre le diktat israelien

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale d’Al-Quds qui coïncide au dernier vendredi du mois de Ramadan et compte tenu de la COVID19, la mosquée du grand prêcheur Chouala Bayaya Haïdara sise à la cité Bocoum à Hamdallaye a servi de cadre le vendredi dernier au prêcheur Mamadou Chouala Bayaya Haïdara pour animer une conférence de presse et protester contre le contrôle israélien sur Jérusalem, montrer sa foi au peuple palestinien.

À travers cette conférence il appelle les musulmans à être solidaires et respectueux des mesures – barrières édictées par nos autorités sanitaires à savoir : se laver régulièrement les mains, respecter la distanciation sociale et respect du port des masques entre autres. Rappelons que la journée mondiale d’Al-Quds est un événement annuel destiné à protester contre le contrôle israélien sur Jérusalem (dont le nom arabe est Al-Quds : القـُدْس) et à exprimer la solidarité avec le peuple palestinien.

Soulignons également que cette journée mondiale d’Al-Quds ne doit pas être confondue à la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien qui est également une journée internationale établie par les Nations Unies pour marquer l’anniversaire de la résolution 181 qui est le Plan de partage de la Palestine. Selon l’explication du prêcheur, c’est le 7 août 1979, quelques mois après la victoire de la Révolution islamique en Iran, l’Ayatollah Khomeiny a déclaré le dernier vendredi du mois de Ramadan de chaque année comme la Journée de Jérusalem, au cours de laquelle les musulmans du monde entier s’uniraient en solidarité contre Israël.

Khomeiny déclaré la libération de Jérusalem un devoir religieux à tous Musulmans. Ce jour il a déclaré :« J’invite tous les musulmans à choisir le dernier vendredi du mois béni de Ramadan pour se rassembler et exprimer leur solidarité avec le peuple Palestinien, en apportant le soutien à ses droits légitimes. Pendant de nombreuses années, je me suis avertir les musulmans du danger posé par l’usurpateur d’Israël qui, aujourd’hui, a intensifié ses attaques sauvages contre les frères et sœurs palestiniens, et qui, dans le sud du Liban en particulier, est constamment bombarder des maisons palestiniennes dans l’espoir d’écraser la lutte palestinienne. J’appelle tous les musulmans du monde et tous les États islamiques à s’unir pour couper les mains du régime occupant d’Al-Quds et de ceux qui les protègent. Je demande à tous les musulmans du monde à sélectionner comme la Journée de Al-Quds le dernier vendredi du mois sacré du Ramadan – qui est lui-même une période à déterminer et peut également être le déterminant du sort du peuple palestinien – et à travers une cérémonie démontrant la solidarité des musulmans à l’échelle mondiale… Je demande à Dieu Tout-Puissant pour la victoire des musulmans sur les infidèles. »

Ensuite il ajoute que pendant de nombreuses années, les musulmans de la Palestine ont subi les menaces et les attaques de la part de l’usurpateur israélien. “Aujourd’hui, ces attaques sauvages se sont intensifiées contre nos frères et sœurs palestiniens. J’appelle tous les musulmans de tout bord, c’est-à-dire de tous les Etats islamiques, à s’unir pour mettre fin à cette mainmise du régime occupant d’Al-Quds et de ceux qui le protègent“.

Cette tribune a été l’occasion pour le prêcheur de prodiguer de sages conseils au peuple malien qui ne croit pas trop à la maladie, mais une occasion à lui de partager ses expériences à propos de cette maladie car récemment guéri de cette COVID19, Chouala Bayaya Haïdara invite les Maliens à respecter les mesures sanitaires édictées par les autorités pour lutter contre cette maladie. Ensuite il a appelé aux imams à prendre des dispositions nécessaires pour sécuriser leurs fidèles musulmans.

Selon lui, « l’islam même nous recommande de nous protéger et de protéger la vie de nos adeptes. Car cette maladie ne connait ni riche, ni pauvre, ni croyant, ni mécréant, ni la couleur de la peau et la puissance ou la force d’un homme ».

Source: Nouvel Horizon

 

 

Suivez-nous sur Facebook sur