Voeux du Corps diplomatique : Accompagnement constant des «amis du Mali»

 La grande famille du corps diplomatique a présenté, jeudi, à Koulouba, ses vœux de nouvel an au président, Ibrahim Boubacar Keïta qui a salué les «amis du Mali» pour leur accompagnement multiforme et massif à l’endroit de notre pays.

 

« Je ne connais pas de précédent à l’élan massif de solidarité qui est accordée au Mali», s’est félicité le chef de l’Etat, devant cet aréopage de personnalités.

Ibrahim Boubacar Keïta a rappelé les premières heures de la crise multidimensionnelle au Mali qui a vite mobilisé toute la communauté internationale au chevet du pays. À commencer par la France qui a déclenché l’opération Serval pour stopper l’avancée des terroristes vers le Sud du pays.

Il a remercié les pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Tchad pour la part qu’ils ont prise dans la libération des Régions dans le Nord du Mali.

Sur la même lancée, le président Keïta a magnifié l’apport de la Mission intégrée multidimensionnelle des Mations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), tout en insistant sur les multiples actions de la Mission onusienne au bénéfice des populations affectées directement par la crise.

Pour le chef de l’Etat, l’attention soutenue dont bénéficie « notre pays crée une obligation de faire en sorte que nos amis n’aient pas à regretter leurs soutiens ».

Saluant l’engagement constant des diplomates auprès du Mali, le président de la République a plaidé la cause du Sahel qui a besoin d’une «aide massive». «Faisons en sorte qu’il ne soit pas sanctuarisé par les forces obscurantistes », et que le foyer libyen s’éteigne, a-t-il exhorté.

Le président Keïta a confié à ses interlocuteurs son engagement à tout mettre en œuvre pour une application effective des résolutions du Dialogue national inclusif.

C’est le Marocain Hassan Naciri, doyen du corps diplomatique, qui a présenté les vœux des chefs des missions diplomatiques et consulaires, ainsi que les représentations des organisations africaines et internationales accrédités au Mali.

Il a jeté un regard rétrospectif sur l’année écoulée, marquée notamment par des actions de pacification de la Région de Mopti, la signature de l’Accord politique de gouvernement et la tenue du Dialogue national inclusif. Il a, aussi, salué le Mali pour les performances économiques qu’il a obtenues en 2019, malgré les difficultés.

Par la voix de Hassan Naciri, le corps diplomatique a rassuré le chef de l’Etat sur sa disponibilité à assister efficacement le Mali, pour qu’il puisse retrouver, au plus vite, la stabilité.

ID/MD

(AMAP)

Suivez-nous sur Facebook sur