Visites du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social dans quatre services relevant de son département S’enquérir des défis pour redynamiser le secteur

Le nouveau ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et du Logement social, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi, accompagné d’une forte délégation a procédé, le lundi 8 juillet dernier, à une série de visites de prise de contact dans quatre services relevant de son ministère. Il s’agit de la Direction Nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat (DNUH), de la Cellule d’appui à la décentralisation/déconcentration, du département du Projet d’appui aux communes urbaines du Mali et l’Office Malien  de l’habitat (OMH).

 

L’objectif de cette tournée était de s’imprégner des conditions de travail,  de l’état d’esprit de l’ensemble des travailleurs de ces différentes structures et de leur fixer le prochain cadre d’une sincère et fructueuse collaboration.

La série a commencé à la DNUH, où la délégation a été reçue par le Directeur, Almouhamoun Ag Moustapha, et l’ensemble des travailleurs de la structure. Ces derniers, au cours d’un long entretien, ont expliqué au ministre le fonctionnement et les conditions difficiles de travail auxquelles ils sont confrontés.

Le Directeur de l’Urbanisme a trouvé que sa structure est inactive et qu’il faille l’activer « . Depuis plus de 20 ans, nos agents n’ont reçu aucune formation pour renforcer leurs capacités. En plus de cela, nous ne sommes pas en sécurité. Pas de matériel, il y a également un manque de ressources humaines nous avons besoin d’ingénieurs. Vraiment, nous travaillons dans les difficultés et c’est ce qui fait que nous n’avons pas pu réaliser tous nos projets »,a-t-il souligné.

Pour le ministre, tout cela indique le volume de travail à abattre au sein de la DNUH pour couvrir le déficit de la compréhension et de l’intelligence de nos villes quant à leur développement et aux schémas selon lesquels elles doivent évoluer. Il a interpelé le Directeur de cette structure et tous ses collaborateurs  à se mettre au travail dès cet instant avec l’accompagnement de son cabinet et des experts en aménagement du territoire et de l’urbanisme, afin de relever les défis auxquels la structure fait face.

Après la Direction Nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat, la délégation ministérielle s’est rendue au département du projet  » Villes du Mali sans Bidonvilles « . Elle a été reçue par le Coordinateur National, Abdoulaye Alassane Touré et ses collaborateurs. Là également, les échanges ont été directs et francs. Plusieurs problèmes ont été évoqués par le Coordinateur, notamment d’ordre financier ou relatifs au déficit d’ équipements, au manque de ressources humaines,. Entre autres.

Le ministre, soucieux d’améliorer la qualité de collaboration avec cette structure, a bien pris note des doléances qui lui ont été adressées.

La troisième et dernière visite a été réservée à l’Office Malien de l’Habitat (OMH) et au Projet d’appui aux communes urbaines du Mali (PACUM), financé par la Banque mondiale et la Coopération suisse.

A la différence des deux précédentes structures, le Coordinateur de ce projet, Babadian Diakité a fait une brillante présentation des grands travaux  réalisés par sa structure. Chose hautement appréciée par le ministre qui entamera dès la semaine prochaine, une autre série de visites.

YK

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook sur