Visite du Premier ministre en France : Consolidation des liens historiques entre les deux pays

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, à la tête d’une forte délégation, a bouclé mercredi dernier sa visite officielle en France. La journée de mercredi comme de mardi a été riche en activités pour le chef du gouvernement.

 

En effet, Dr Boubou Cissé s’est d’abord rendu au siège de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), puis à l’Agence française de développement (AFD) et au ministère français de l’Économie et des Finances.

Les échanges avec le secrétaire général de l’OCDE, José Angel Gurria et ses collaborateurs ont porté sur le renforcement de la coopération entre le Mali et cette organisation. A l’issue de l’entretien, le chef du gouvernement et le patron de l’OCDE ont convenu de l’opportunité pour notre pays de bénéficier de l’expertise de cette structure et de son centre de développement, où de nombreux pays en développement siègent comme membre.

En outre, le Mali pourrait bénéficier d’une assistance technique en matière fiscale et l’organisation d’une table ronde des bailleurs de fonds pour la mobilisation du financement du Cadre stratégique de relance économique et de développement durable (CREDD 2019- 2023).

Autre organisation, mêmes retombées positives pour le Mali. La revue du portefeuille était au centre des échanges entre le Premier ministre et le directeur général de l’AFD Rémy Rioux, entouré de ses collaborateurs.

Aussi, Dr Boubou Cissé a-t-il saisi cette occasion pour faire le point de l’exécution des projets financés par l’AFD. Il a aussi mis en exergue les contraintes et souligné les perspectives, signalant la présence du secteur privé. L’AFD, aux dires de son directeur général, est sur des montants historiques au Mali avec 180 millions d’euros (117,9 milliards de Fcfa) de projets cette année dont 100 millions, environ 65,5 milliards de Fcfa de subvention.

Les différents secteurs où ces projets sont en cours d’exécution, a expliqué Rémy Rioux, concernent notamment l’eau et l’assainissement, la santé, l’éducation, les investissements dans l’agriculture. « Dans cette visite du Premier ministre en France, l’étape concrète à l’AFD va nous aider à servir au mieux les populations du Mali », a-t-il assuré.

C’est certainement des sujets touchant le développement de notre pays qui ont été au centre des échanges entre le chef du gouvernement et le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, dans l’après-midi de mercredi à Bercy. Suite à cette rencontre, il y a eu une annonce de dons de 10 millions d’euros, soit 6,5 milliards de Fcfa, à travers un appui budgétaire.

Le décaissement du montant, assure-t-on, se fera au cours des prochains mois. Ce n’est pas tout, il est également prévu un décaissement de 4,5 millions d’euros (2,9 milliards de Fcfa) pour le financement complémentaire du projet de déploiement de la TNT (Télévision numérique terrestre).

Qui mieux que le patron de Bercy pour confirmer qu’aujourd’hui la croissance est au rendez-vous au Mali ? Selon Bruno Le Maire, les choses vont dans la bonne direction, notamment dans le secteur agricole où il y a de bons résultats. «Donc, ce que nous voulons avec le président de la République Macron, c’est être aux côtés du Mali pour le soutenir dans son développement économique », a indiqué le ministre français de l’Économie et des Finances.

En plus, Bruno Le Maire confiera avoir dit au Premier ministre Boubou Cissé qu’il pouvait compter sur le soutien total de la France.

Envoyé spécial
Massa SIDIBÉ

 

AU CONTACT DE NOS COMPATRIOTES EN FRANCE

Avant son retour au pays, le Premier ministre Dr Boubou Cissé a respecté une tradition bien établie en rencontrant les Maliens de France.

C’était à l’occasion d’un dîner offert au chef du gouvernement et à la délégation qui l’accompagne par l’ambassadeur du Mali en France, Toumani Djimé Diallo, en sa résidence. L’ambassadeur du Mali en France a remercié et félicité le Premier ministre pour l’initiative de cette visite et surtout pour sa réussite. « Les échos qui me parviennent sont très favorables », a confié Toumani Djimé Diallo.

Prenant la parole, Dr Boubou Cissé a indiqué que sa visite est une réussite grâce à la qualité des discussions qu’il a eues avec les partenaires français, sur les perspectives en termes de coopération. « Toute la délégation ministérielle qui m’accompagne et moi-même partons très heureux. Sur l’aspect protocolaire, c’est le Mali qui a été accueilli avec beaucoup de considération par la France », s’est-il réjoui, visiblement satisfait.

Si la délégation a été reçue de cette façon, selon le Premier ministre, c’est surtout grâce à la considération que la France accorde à notre pays. D’après lui, cette considération ne peut pas venir d’autres personnes que les Maliens vivant en France.

Le chef du gouvernement demandera à nos compatriotes de continuer à faire honneur au Mali durant leur séjour. Il a remercié tous ceux qui se sont impliqués dans les préparatifs et la réussite de sa visite officielle en France.

M. S.

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook sur