Victime collatérale d’une bataille judiciaire : Le parti Rama de Paul Boro sommé de quitter son siège

Le parti Rassemblement des Maliens (Rama) est-il né avec des problèmes ? On ne saurait répondre par l’affirmative, quelques mois après son lancement officiel, cette jeune formation politique fondée par Paul Boro risque de se retrouver dans la rue. Et pour cause, l’immeuble dans lequel le parti a pris son quartier général à Missira, à la Rue Al qoods, se trouve au milieu d’une bataille judiciaire dont le Rama serait la victime collatérale.

Conséquence : le parti de Paul Boro a été sommé de vider les lieux. D’ailleurs, un délai a même été donné aux occupants à cet effet.  Il nous revient que, selon une décision de justice, le bâtiment était illégalement occupé. En tout cas, cette décision est un coup dur pour un jeune parti qui cherche ses marques.

K. THERA

Source : Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook sur