Un réel déphasage avec son peuple: IBK traite ceux demandent le départ des forces impérialistes étrangères d’ennemis du Mali

IBK a profité de la présentation de ses vœux aux leaders religieux et et aux familles fondatrices pour charger une grande majorité des maliens qui est favorable aux depart des forces étrangères notamment françaises du sol malien.

Comme Feu Modibo Keita, l’a su et fait le 20 janvier 1961, le peuple vaillant du Mali n’a pas oublié l’histoire et demande purement et simplement le retrait des forces neocolonisatrices françaises du Mali. Cet instinct patriotique du peuple malien est naturel car à priori, les maliens n’ont aucune dent contre les français. Mais simplement, les politiques françaises en Afrique et au Mali détruisent notre équilibre économique, social et sécuritaire. Le peuple y est confronté au quotidien et est actuellement le premier à se plaindre. Nous comptons nos morts par milliers désormais.
IBK au lieu de comprendre la majorité de son peuple et de tenir un discours de chef de la nation, parle en chef de parti ou chef de clan en s’attaquant farouchement aux dignes fils du Mali qu’il qualifie d’apatrides et va même jusqu’à les inviter à remplacer la France au front. Allah akbar !!! IBK est si perdu qu’il ne voit plus le Nord ?
En quoi demander le depart des forces étrangères ferait d’un malien, un apatride ?
Qui a intérêt que le Mali tombe ?
Pourquoi IBK divise la nation, un pays soudé, entre ennemis et amis à cette période où notre cohésion sociale est fortement secouée ?
IBK a a-t-il réellement pris la mesure de la situation dans laquelle le Mali se trouve ? A t-il toutes les données en main ? .

Source : croissance afrique

Suivez-nous sur Facebook sur