Turbulences au sein du Parti Yelema : 9 compagnons de Moussa Mara claquent la porte !

Dans une correspondance en date du 6 juin 2019 adressée au Président Moussa Mara, neuf (9) membres du Parti « YELEMA Le Changement » notifient leur démission du Comité exécutif central (CEC) et de toutes les autres instances et structures du parti avec effet immédiat. Texte intégral.

Nous, soussigné, collectif des signataires du présent courrier, venons par la présente et conformément aux statuts et règlement intérieur de Yelema nous notifier notre démission du comité exécutif central (CEC) et de toutes les autres instances et structures du parti avec effet immédiat.

Membres fondateurs pour la plupart, et compagnons de lutte depuis plus d’une décennie, nous avons voulu être respectueux des dispositions statutaires qui régissent notre organisation, mais hélas, nous avons compris que c’est peine perdue. Nous rappelons que les principes et valeurs qui ont suscité la création de ce parti se sont étiolés au fil du temps. Nous avons bâti YELEMA autour des valeurs suivantes :

  • La vérité et la transparence ;
  • La responsabilisation à la base ;
  • la promotion du leadership jeune ;
  • l’intérêt public supérieur aux intérêts privés ;
  • A chacun selon ses mérites.

Après plus d’une décennie d’existence, nous avons malheureusement constaté que ces valeurs n’ont plus droit de cité et cela malgré plusieurs actions de redressement initiées à travers les retraites politiques et réunions de cadrage avec comme conséquences le mépris total des résolutions. Notre décision  est motivée par un certain nombre de faits :

  • La tentative de dissolution du parti au profit de l’association politique SIRA KURA en juillet 2017
  • La déclaration unilatérale de la candidature à l’élection présidentielle de 2018 en contradiction avec les textes du parti ;
  • La prise de décision unilatérale de désistement au profit de Cheick Modibo Diarra aux présidentielles de 2018 ;
  • La démarche solitaire avec un cabinet privé qui se substitue au parti ;
  • L’opacité de la gestion des différentes ressources financières allouées au parti ;
  • Le mépris du Président vis-à-vis des responsables et militants du parti.

Ces différentes raisons font que nous ne sommes plus en mesure de poursuivre notre engagement au sein de Yelema, visiblement dans le seul but de vous servir.

Nous voudrions par cette occasion présenter nos sincères excuses à toutes celles et tous ceux qui, par nos faits et gestes, auront été vexés à un moment ou un autre pendant notre collaboration au sein de YELEMA.

Ont signé :

Abdoulaye Diarra, 1er vice-président

Adama Diakité, 5ème vice-président

Samba Sidibé, secrétaire général adjoint

Amadou Aya, secrétaire politique

Abou Sanogo, secrétaire administratif

Mama Diarra, 2ème secrétaire chargé des questions électorales et des élus

Aly Ongoïba, secrétaire à la structuration

Moulaye Ongoïba, 3ème secrétaire adjoint à la structuration, 2ème adjoint au Maire de Mondoro cercle de Douentza

Ousmane Cissé, Président du CEC Diré

Mali24

Suivez-nous sur Facebook sur