Tripatouillage des résultats en commune III: Safy Traoré exige le rétablissement la vérité des urnes

La première place du Parti ‘’synergie pour un nouveau Mali’’ (SYNOUMA), en commune III, lors du 1er tour des législatives, a été volée. Les résultats provisoires des procès verbaux du 1er tour de ces élections législatives ont été falsifiés avant la proclamation officielle des résultats provisoires par le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation. À cet effet, la candidate du parti SYNOUMA, Safiatou Traoré revendique, à travers des procédures judiciaires, sa victoire sur la base des procès verbaux des bureaux de vote de sa circonscription électorale.

Cette information a été donnée par Mme Safiatou Traoré, candidate du Parti ‘’Synergie pour un nouveau Mali’’ lors d’un point de presse qu’elle a animé, ce vendredi, 03 avril 2020, au siège de son Parti à Ouolofobougou, quelques heures après la proclamation des résultats provisoires officiels par le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

Informer l’opinion nationale et internationale, à travers les Hommes de médias, sur la falsification des résultats en sa défaveur par la commission de centralisation des  voix, tel était l’objectif de la rencontre avec la presse organisée par la candidate du Parti SYNOUMA.

Dans sa déclaration, la candidate du parti ‘’synergie pour un nouveau Mali’’ (SYNOUMA), Safiatou Traoré a informé que son parti SYNOUMA avait comptabilisé les voix des procès verbaux du 1er tour de ces élections le 29 mars dernier dans sa circonscription électorale (commune III).

Selon elle,  ces résultats prouvent que le Parti SYNOUMA arrive en tête avec 1 868 voix  suivi de l’URD avec 1 671 voix et  la troisième place est occupée par l’UDD avec 1 639 voix. À sa grande surprise selon Safiatou Traoré, cette victoire du SYNOUMA a été volée avant la proclamation des résultats provisoires officiels. Parce que, selon la conférencière,  le parti SYNOUMA ne s’était pas retrouvé à la première place selon les résultats provisoires du ministère de l’Administration territoriale. Elle a dénoncé que les suffrages des électeurs de la commune III en sa faveur ont été falsifiés, modifiés par la commission de centralisation des résultats.  Sa place de 3e position est la conséquence des tripatouillages de voix a-t-elle martelé.

Par ailleurs, la Candidate du parti SYNOUMA en commune III et ses soutiens sont confus et perplexes au regard de la confiance et la mobilisation des suffrages dont elle a bénéficié lors de ce scrutin.

«Vous m’aviez placé à la première place, malheureusement des pratiques peu orthodoxes et non compréhensives se sont déroulées dans la salle de délibération », a accusé la candidate du parti SYNOUMA, Safiatou Traoré en commune III.

Cependant, la candidate Safiatou Traoré appelle tous ses militants à la sérénité, au calme.  Car, selon elle, des procédures sont en cours au niveau de la Cour constitutionnelle pour que la 1re  place lui revienne de plein droit.

«Les résultats provisoires sont ce qu’ils sont, mais seule la Cour constitutionnelle est capable de déceler les cas de fraude, et les erreurs commises dans la commission de centralisation des résultats », a-t-elle rassuré, tout en exprimant sa gratitude aux militants de la commune III qui ont voté pour elle.

En tout cas, dans cette affaire de modification des voix, les soupçons sont beaucoup sur  la commission de centralisation des suffrages au niveau du  gouvernorat du district de Bamako.

  

Par  SABA  BALLO

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook sur