Tirs groupés de Bathily Père et fils sur le président IBK : Mohamed Ali Batilly : « Pendant que le pays s’abime, IBK exprime son gout pour le luxe avec 12 millions la nuitée pour une chambre d’hôtel ».Ras Bath:« IBK n’est pas concepteur mais un exécutant »

Voilà les propos incendiaires de Mohamed Ali Bathily et son fils Youssouf Bathily dit Ras Bath lors du meeting  du front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) le dimanche 28 octobre au palais de la culture. Ils étaient tous là, Soumaila Cissé, Choguel Kokala Maiga Moussa Sinko Coulibaly au nom de la coalition des forces patriotiques, Modibo Sangaré, Mountaga Tall du parti CNID, Paul Ismaël Boro de Malikanu, Dr Abdel Kader Maiga de la société Civile etc.

C’était le baptême de feu du front après son lancement il y a juste trois semaines. Les ténors de ce front n’ont pas porté de gangs pour taper fort sur le Président de la République d’avoir conduit le Mali à l’eau.

Après l’intervention de Soumaila Cissé, Choguel Kokala Maiga l’honneur revient à  Mohamed Ali Bahily et son fils Ras Bath pour leur speech.

Me Mohamed Ali Bathily ancien ministre, candidat aux élections présidentielles a enfoncé le clou. Avocat de son état, il explique la désobéissance civile comme un droit fondamental. C’est ainsi qu’il invite le peuple à assiéger l’actuel ministre,  Mohamed Ag Erlaf, et  les membres de la Cour Constitutionnelle afin de limiter leur mouvement. Selon lui, il faut contraindre la Cour Suprême à statuer sur leur plainte contre le régime d’IBK. « A partir du 31 Décembre, le mandat des élus prendra fin donc il n’y aura ni gouvernement, ni assemblée. Il exhorte le peuple de procéder par la désobéissance civile, à partir de cette date que l’article 31 du code pénal leur autorise », déclare-t-il. Par ailleurs il révèle qu’IBK est un vantard qui n’a jamais caché son goût pour le luxe. « C’est insouciant pendant que le Mali s’écroule, le Président IBK passe dans la suite présidentielle à hôtel à hauteur de 12 millions la nuitée lors de ses balades à l’extérieur.

Pour éviter l’effondrement total du Mali Choguel Kokala Maiga appelle à la résistance. Choguel, ne cache pas son inquiétude et son indignation pour le futur du Mali grâce au nouveau projet de découpage administratif. Selon lui, ce découpage n’a rien en commun avec l’accord d’Alger, c’est juste pour introduire un système de clanisme et de tribalisme entre les Maliens. Choguel dit : « Non au découpage administratif par des gents qui ne serviront pas pour notre unité…non à la trahison. Ce découpage permet de donner à chaque famille et tribu au nord un député au détriment des noirs sédentaires », déclare Choguel Kokala Maiga

La cérémonie de meeting est terminée par l’intervention Youssouf Bathily dit Ras Bath qui a tenu le public en haleine en révélant qu’IBK est un exécutant et non un concepteur. « IBK est bon sous les ordres d’où le problème du Mali », dit-il. Selon lui, le Mali est tenu par deux pieds, les commerçants et les syndicats de l’UNTM. « Le jour où ces couches se rebelleront contre le régime c’est le déclin du régime.

Modibo L Fofana

Mali24

Suivez-nous sur Facebook sur