Tieman H Coulibaly à la tête de l’ARP, nouveau pole politique : Un coup dur à l’EPM

C’est une nouvelle saignée au sein du regroupement Ensemble pour le Mali avec la création de la coalition Action Républicaine pour le Congrès (ARP), sous la direction de Tieman Huber Coulibaly. Le 06 juin dernier, l’ancien ministre Tieman Huber Coulibaly annonce la création d’un nouveau pole politique dont lui-même est aux commandes.

L’ARP se compose de l’UDD, le Mouvement pour le Mali (MPM) du richissime député de la commune II, Hady Niamgadou, le Parti Malien pour la Démocratie sociale (PMDS) de  l’ancien syndicaliste Ben Kattra sans oublier les micro partis comme les forces alternatives pour le changement (FAC), le parti pour le peuple Malien, l’union des patriotes pour la République, l’Alliance pour la promotion et le développement du Mali (APDM-Equité), Mouvement Emergence Mali  (MME) et l’association jeunesse et alternance.

Le but est sans doute une reconfiguration du paysage politique en vue des échéances de 2023. Avant le retrait de ces partis politiques, Jeamille Bittar aussi avait créé un autre pole politique.

Certes ces partis et associations politiques quittent l’EPM mais, ils restent dans la majorité présidentielle. Autrement dit, ils soutiennent les actions du président de la république.

Le départ ces partis politiques est donc un nouveau coup dur pour l’EPM du Dr Bocary Treta qui se fragilise de jour en jour à tel point que certains observateurs politiques pensent que l’EPM tend vers sa belle mort. Le président Tieman Hubert Coulibaly et ses camarades préparent-ils déjà le terrain pour ces empoignades qui s’annonceront très chaude avec la fin du dernier mandat du Président IBK ? Le temps nous édifiera davantage !

Dily Kane

Mali24

Suivez-nous sur Facebook sur